legend

 

KAFKA FRAGMENTE

 

György Kurtag : Kafka Fragmente (soprano, violon)
DONNÉES-CLÉSANALYSE
  • Année-création : 1987
  • Âge-compositeur : 61 ans
  • Ancienneté (vs. 2017) : 30 ans
  • Durée-pièce : 57 mn
  • Valeur-catalogue : indispensable (xxxx)
  • Accessibilité-écoute : difficile (++)
  • Type-Effectifs : voix solistes seules ou accompagnées
Voix- Violon (soprano solo). Un cycle de lieder, rare, unique (avec accompagnement de violon et en option une mise en scène avec 2 comédiens et figurants) et exigeant, d'après des textes, la correspondance et le journal de Franz Kafka, des écrits intimes et secrets (journal, correspondance à Milena, méditations sur le péché, la souffrance, l'espoir et le vrai chemin, les 8 cahiers in-octavo). 40 pièces (beaucoup sont brèves, la plus courte dure moins de 15 secondes, les 2 plus longues, au milieu et à la fin, 6 à 7 minutes), en 4 parties sans interruption (la 1ère avec 19 pièces, la 2ème avec 1 seule pièce, la 3ème avec 12 pièces, la 4ème avec 8 pièces) sous une forme de lego qui se construit de façon allusive ; quelques mots, parfois quelques phrases, voire de brèves histoires, comme autant de microcosmes, pour une intimité et une profondeur extraordinaire (étrangeté, puissance envoûtante), pour une conversation-monologue à 2 voix, pour la soprano en prose narrative sous différents climats qui change sans cesse du chant de cabaret (ironique) au chant lyrique, pour le violon, avec toutes les variations expressives (accompagnantes, contredisantes, contrastantes, goguenardes), dans une rythmique complexe ; (1) "Die Guten gehen im gleichen Schritt" [les bons vont du même pas], cheminant avec oscillations sur 2 notes au violon (les pas) ; (2) "Wie ein Weg im Herbst" [comme un chemin en automne], en spirale (interrogative) ; (3) "Verstecke" [cachettes], en confidences -commentées en pizzi) ; (4) "Ruhelos" [sans répit], avec des murmures fulgurants ; (5) "Berceuse", douce et elliptique (violon grave) ; (6) "Nimmermehr" [plus jamais (Excommunicatio)], clamée avec suraigus (et points de suspension) ; (7) "Wenn er mich immer frägt" [à chaque fois qu'il me demande], en soliloques ; (8) "Es zupfte mich jemand am Kleid" [quelqu'un m'a pris par le vêtement], une constatation ultra-brève ; (9) "Die Weissnäherinnen" [les lingères], passionné avec violon dansant ; (10) "Szene am Bahnhof" [scène à la gare], avec affluence (et nervosité violonistique) ; (11) "Sonntag, den 19. Juli 1910" [Dimanche 19 Juillet 1910], une berceuse, en hommage à Jéney, étirée puis exclamée (et on recommence, 3 fois) ; (12) "Meine Ohrmuschel" [mon pavillon de l'oreille], une anecdote parlando ; (13) "Einmal brach ich mir das Bein" [un jour je me suis cassé la jambe], une danse hassidique avec pizzicati au violon (titillements-jambes?) ; (14) "Umpanzert" [cuirassé], emphatique ; (15) "Zwei Spazerstöcke" [2 cannes], déclamatoire ; (16) "Keine Rückkehr" [pas de retour], dramatique (violon étiré) ; (17) "Stolz" [fier], engagé (violon dansant) ; (18) "Träumend hing die Blume" [la Fleur pendait, rêveuse], un hommage à Schumann, onirique et poétique ; (19) "Nichts dergleichen" [rien de semblable], résolu avec cris (violon véhément) ; (20, longue, un must) "Der wahre Weg" [le vrai chemin], un hommage-message à Pierre Boulez, ouverture grinçante, errante (violon microtonal), puis apostrophante, ou en confidences (violon élégiaque) ; (21) "Haben? Sein?" [avoir? être?], interrogatif (violon fuyant) ; (22) "Der Coitus als Bestrafung" [le coït comme punition], impératif (violon ironique) ; (23) "Meine Festung" [ma forteresse], déclarative (violon grandiloquant) ; (24) "Schmutzig bin ich, Milena" [je suis sale, Milena], en confession (violon plaintif) ; (25) "Elendes Leben" [misérable existence], en formule critique ; (26) "Der begrenzte Kreis" [le Cercle limité], étirée (violon contraint) ; (27) "Ziel, Weg, Zögern" [but, chemin, hésitation], en redondance (violon commentant) ; (28) "So fest" [aussi fermement], déclaratif ferme (violon soulignant) ; (29) "Verstecke" [cachettes], en secret (violon murmurant) ; (30) "Penetrant Jüdisch" [d'un judaïsme pénétrant], allante (violon exaspéré) ; (31) "Staunend sahen wir das grosse Pferd" [étonnés, nous vîmes le grand cheval], nostalgique (violon vibrant) ; (32) "Szene in der Elektrischen" [scène dans le tramway] (en 1910, avec la danseuse Eduardowa), en soliloques (violon en pointillés, puis glissant) ; (33) "Zu spät" [trop tard], 22 Octobre 1913, en regrets (violon étiré) ; (34) "Eine lange Geschichte" [une longue histoire... en fait 1 mn], tremblant (violon péremptoire) ; (35) "In memoriam Robert Klein", entre parenthèses ; (36) "Aus einem alten Notizbuch" [extrait d'un vieux livre de notes], en mémoire (violon fluctuant) ; (37) "Leoparden" [les léopards], en frayeur (violon tournant) ; (38) "In memoriam Joannis Pilinszky", allusive (violon hésitant) ; (39) "Wiederum, wiederum" [à nouveau, de nouveau], en urgence (violon spiralé) ; (40, longue) "Es blendete uns die Mondnacht" [la pleine lune nous aveuglait], intimiste (violon chantant), puis en vocalise plus rapide, presque extatique (violon qui s'estompe) ; Extrait-Vidéo [création : 25 Avril 1987, au festival de Witten (Allemagne)].

 

COMPLÉMENTS D'ANALYSE (EXTERNES)
[Maurice Ulrich, L'Humanité, 5 Janvier 2008 | le duo d'une violoniste et d'une soprano sur des textes de Kafka et un spectacle d'une rare exigence ; un spectacle, mis en scène par Antoine Gindt, avec une soprano et une violoniste qui toutes deux vont dialoguer, pendant une heure, sur tous les registres, jusqu'à la colère parfois (tous les paliers d'émotion sont franchis et exigent un maximum de justesse), avec des textes de Franz Kafka ; une de ces pièces tout à la fois rares et d'une audace extrême de part leur exigence ; ainsi l'attention ne peut se relâcher, il faut être à chaque instant en alerte pour ne rien perdre du texte qui s'affiche sur un prompteur, du jeu des 2 interprètes, de l'apparition fantomatique de figurants en fond de scène, des subtiles modifications d'un décor blanc, jouant savamment des verticales et des horizontales, des rythmes de rayures]
[Pierre Rigaudière, Diapason, Février 2008 | K par K... on comprend que les 40 fragments du journal et de la correspondance de Kafka, choisis, ordonnés et mis en musique, aient pu susciter l'idée d'une mise en scène ; on peut en revanche douter, devant la puissance de cette musique, modèle de densité aphoristique, que les options retenues par Antoine Gindt soient les meilleures ; le travail en profondeur des interprètes musicaux ayant abouti à une remarquable intériorisation de cette matière musicale, leur présence est si forte qu'elle voue parfois à la redondance toute surenchère scénique ; ainsi, l'affichage de certaines parties du texte traduit en français, les séquences vidéo peu inventives, les tableaux vivants et déambulations diverses sont autant d'interférences encombrant une œuvre qui se suffit à elle-même ; on se prend à rêver d'une adaptation économe – espace resserré, éclairage minimaliste, déplacements réduits à l'essentiel - centrée sur les regards, expressions et postures comme celle, très émouvante, qui renvoie littéralement dos à dos, assises, les 2 protagonistes dans le (dernier) fragment intitulé "La pleine lune nous aveuglait"].

[ajouter un texte personnel d'analyse? envoi via formulaire]

 

Style musical du compositeur
Hongrie - Moderniste-Miniaturiste. György Kurtag est un compositeur à part (ni vraiment sériel, ni progressiste), figure solitaire, rare, exigeante et inquiète, certes volontairement moderne dès le départ (tardif... premier opus publié à 33 ans), mais avec un ancrage national (Bartók) ; même s'il est de la même génération que les compositeurs de Darmstadt ou que son compatriote Ligeti (ami des années d'études), il n'a pas le besoin de l'innovation formelle : son langage est original, ses phrases sont courtes (fragmentation, concision, densité) et fortement intriquées (en héritier de Bartok) et sa musique, immédiatement reconnaissable, est très expressive (retenue, éclatée, ciselée, dramatique) ; il est surtout fasciné par la poésie chantée, à l'instar de Schubert (textes de Pilinszky, Kafka, Hölderlin, Beckett) : l'essentiel de ses rares œuvres (une soixantaine, non compris les transcriptions et variations par lui-même), souvent brèves, est dévolu à la petite formation, et en particulier à la voix, en laquelle il voit un instrument aux possibilités nouvelles qui dépassent son rôle narratif ou opératique, habituel, ou bien à la musique de chambre ; sa musique refuse l'éclat, le développement, et préfère les ténèbres, la lenteur (mais pas l'immobilisme), les tessitures graves… Pièces emblématiques : Quatuor à cordes n°1 "Opus 1" (1959, un manifeste écrit après avoir écouté "Artikulation" de Ligeti et "Gruppen" de Stockhausen), "Huit Duos" pour violon et cymbalum (1961), "Les Dits de Peter Bornemisza" (1968, pour piano et soprano), Quatuor à cordes n°2 "Douze Microludes" (1978, un bijou contrasté de 9 mn), "Messages de Feu Demoiselle R.V. Troussova" (1981, pour soprano et ensemble, héritage assumé-rebelle du post-sériel), Kafka-Fragmente (1987, pour soprano et violon, profondément émouvant), "Grabstein für Stephan" (1989, pour guitare et groupes instrumentaux dispersés dans l'espace, funèbre et ténébreux), "Double concerto" (1991, pour piano, violoncelle et orchestre), "Songs, Songs of Despair and Sorrow" (1994, pour chœur et ensemble, non écoutée en concert), "Stele" (1994, pour grand orchestre, une pièce bréve, funéraire, émotionnelle), "Concertante" (2003, pour violon, alto et orchestre, non écouté en concert)... sans oublier le monument que constituent les "Játékok" (1973-2010, pour piano solo, piano à 4 mains, et 2 pianos, tout un monde de miniatures). légende Portrait

 

 

Actualités du compositeur [Créations, Reprises, Projets]
légendelégendeNé le 19 Février 1926

M.A.J.-Actus : 2011/11/20.
Création de "Brefs Messages", pour ensemble, le 1er Novembre 2011, à Genève (Suisse) ; création de "Varga Balint Ligaturaja", pour violon, violoncelle et piano droit, le 29 Novembre 2007, à Vienne, en Autriche ; révision de "Songs of Despair and Sorrow" (1980-1994/2006) pour chœur mixte et instruments ; il ne compose plus depuis 2007 (mais a actualisé ou révisé quelques pièces) ; pas de site Internet personnel (celui de son fils renvoie pour son père à Wikipedia) ; trop peu d'actualités (à notre connaissance) en France (si peu pour ses 80 ans), et cela, bien qu'il réside dans notre pays... quel dommage !

Conseil-découverte : "Stele" (1994, pour grand orchestre)

Conseil-approfondissement : "Grabstein für Stephan" (1989, pour guitare et ensemble)

 

Actualisation de la page : 11-Décembre-2011




Liste BDD de toutes les pièces sélectionnées (historicisées) par compositeur (alphabétique)  | Adams - Phrygian Gates , Shaker Loops , Chamber Symphony | Adès - Living Toys , Asyla | Amy - D'un Espace Déployé , Orchestrahl | Andre - Le Loin et le Profond | Andriessen - De Staat | Aperghis - Récitations | Babbitt - Quatuor n°2 | Bacri - Suite n°4 | Barber - Concerto pour violon , Knoxville : Summer of 1915 , Vanessa , The Lovers | Barraqué - Sonate pour piano , Concerto pour clarinette | Bayle - Jeïta | Bedrossian - Transmission , It , Charleston | Benjamin - At First Light , Antara , Into the Little Hill | Berio - Thema, Omaggio a Joyce , Sequenza I , Circles , Epiphanie , Sequenza II , Laborintus II , Sequenza V , Sequenza VI , Sinfonia , Sequenza VII , Coro , Sequenza IX , Corale , La Vera Storia , Un Re in Ascolto , Sequenza X , Sequenza XI , Sequenza XIII | Bernstein - Symphony The Age of Anxiety | Bertrand - Mana , Vertigo | Birtwistle - Tragoedia , Punch and Judy , The Triumph of Time , Carmen Arcadiae Mechanicae Perpetuum , Agm , The Mask of Orpheus , Earth Dances | Boesmans - Surfing , Reigen | Boucourechliev - Archipels - Anarchipels | Boulez - Douze Notations , Sonatine , Première Sonate , Le Visage nuptial , Deuxième Sonate , Soleil des Eaux , Livre pour Quatuor , Structures, premier Livre , Le Marteau sans maître , Structures, deuxième Livre , Troisième Sonate , Figures Doubles Prismes , Pli selon Pli, Portrait de Mallarmé , Eclat/Multiples , Domaines , Livre pour Cordes , Cummings ist der Dichter , Explosante-fixe , Rituel in Memoriam Bruno Maderna , Messagesquisse , Notations , Répons , Dérive 1 , Memoriale , Dialogue de l'Ombre Double , Dérive 2 , Anthèmes I et II , Incises , Sur Incises | Britten - Peter Grimes , The Turn of the Screw , War Requiem , Quatuor à cordes n°3 | Cage - Sonates et Interludes , Concerto pour piano | Campana - Timing | Carter - Double Concerto , Concerto pour piano , Concerto pour Cor | Cavanna - Concerto pour violon | Cerha - Spiegel I-VII | Chostakovitch - Trio n°2 opus 67 , Vingt-quatre Préludes et Fugues , Concerto n°1 , Quatuor n°8 , Symphonie n°15 , Quatuor n°15 , Sonate pour alto | Chowning - Stria | Connesson - Supernova | Copland - Appalachian Springs | Crumb - Black Angels , Vox Balaenae , Star-Child , Gnomic-Variations | Dalbavie - Miroirs transparents , Seuils | Dallapiccola - Canti di Prigionia , Il Prigioniero , Ulisse | Dao - Koskom | Denisov - Requiem | Dillon - Helle Nacht | Donatoni - Le Ruisseau sur l'Escalier | Dufourt - Saturne | Durieux - Devenir | Dusapin - Time Zones, Quatuor n°2 , Celo, concerto pour violoncelle , Perelà, Uomo di fumo | Dutilleux - Métaboles , Tout un Monde Lointain , Trois Strophes sur le Nom de Sacher , Quatuor Ainsi la Nuit , Timbres, Espace, Mouvement | Eloy - Kâmakalâ | Eötvös - Trois Sœurs | Escaich - Miroir d'Ombres | Fedele - Epos | Feldman - Durations I - V , Neither | Fénelon - Orion Mythologie II , Dix-Huit Madrigaux | Ferneyhough - Unity Capsule , Quatuor n°4 | Ferrari - Symphonie déchirée | Ginastera - Estancia , Concerto pour piano n°2 | Glass - Music in 12 Parts | Goeyvaerts - Sonate n°1 , Quatuor De Zeven Zegels | Górecki - Symphonie n°3 Sorrowful Songs | Greif - Trio , Sonate n°22 Les Plaisirs de Chérence , Sonate pour 2 violoncelles The Battle of Agincourt , Quadruple Concerto La Danse des Morts , Concerto pour violoncelle Durch Adams Fall | Grisey - Partiels , Modulations , Jour Contre-Jour , Talea , Accords perdus , Anubis et Nout , Vortex Temporum , Quatre Chants pour Franchir le Seuil | Haas - Monodie , In Vain , Natures Mortes , Aus-Weg | Harvey - Mortuos Plango, Vivos Voco , Bhakti , Advaya , Quatuor à cordes n°4, avec électronique , Wagner Dream , Speakings | Henry - Le Microphone bien Tempéré , Le Voile d'Orphée | Henze - Les Bassarides , Symphonie n°7 | Holliger - Scardanelli-Zyklus , Concerto pour violon Hommage à Louis Soutter | Huber - Tenebrae | Hurel - Loops III | Ingólfsson - La Métrique du Cri | Jolas - Quatuor n°2 , Stances | Jolivet - Cinq Danses Rituelles , Concerto pour ondes Martenot , Concerto n°2 pour trompette | Kagel - Heterophonie , Quatuor à cordes n°1 , Acustica , Ludwig Van, Homage by Beethoven , Exotica , Rrrrrrr… | Khatchatourian - Gayaneh , Spartacus | Kurtag - Messages de Feu Demoiselle R.V. Troussova , Kafka Fragmente , Stèle | Lachenmann - Air , Quatuor à cordes n°1 Gran Torso , Accanto , Tanzsuite mit Deutschlandlied , Mouvement - vor der Erstarrung , Das Mädchen mit den Schwefelhölzern | Levinas - Appels , Ouverture pour une Fête Étrange | Ligeti - Sonate , Six Bagatelles , Glissandi , Atmosphères , Poème symphonique , Aventures et Nouvelles Aventures , Requiem , Lux Aeterna , Lontano , Quatuor à cordes n°2 , Continuum , Concerto de Chambre , Le Grand Macabre , Trio , Etudes , Concerto pour piano | Lindberg - Kraft , Concerto pour clarinette | Lutoslawski - Musique Funèbre , Trois Poèmes d'Henri Michaux , Livre pour Orchestre | Machover - Hyperstring Trilogy | Maderna - Hyperion | Manoury - Sound and Fury , K… | Mantovani - Turbulences | Maratka - Zverohra | Maresz - Sul Segno | Martin - Iris | Messiaen - Quatuor pour La Fin du Temps , Vingt Regards sur l'Enfant Jésus , Turangalîlâ Symphonie , Quatre Études de Rythme , Oiseaux exotiques , Chronochromie , Et Exspecto Resurrectionem Mortuorum , Des Canyons aux Étoiles , Saint François d'Assise | Mikalsen - Concerto pour ondes Martenot et sinfonietta | Monnet - Bibilolo , Sans Mouvement, sans Monde | Murail - Gondwana , La Barque mystique , Terre d'Ombre , Pour Adoucir le Cours du Temps | Nancarrow - Studies for Player Piano | Nono - Liebeslied , Intolleranza , Como una Ola de Fuerza y Luz , Sofferte onde Serene , Fragmente-Stille an Diotima , Prometeo , No Hay Caminos, Hay que Caminar | Nunes - Nachtmusik I , Einspielung II , Quodlibet | Ohana - Tombeau de Claude Debussy , 24 Préludes | Pablo - Modulos I-II | Pärt - Credo , Fratres | Parmégiani - De Natura Sonorum | Partch - And on the 7th Day Petals Fell in Petaluma | Pécou - Symphonie du Jaguar , L'Oiseau innumérable | Penderecki - Anaklasis , Thrène à la Mémoire des Victimes d'Hiroshima | Pesson - Récréations Françaises , Bitume - Quatuor n°2 | Pintscher - Verzeichnete Spur | Posadas - Quatuor à cordes Liturgia Fractal | Poulenc - Dialogues des Carmélites , Sonate pour flûte , La Voix Humaine | Pousseur - Couleurs croisées | Radulescu - Capricorn's Nostalgic Crickets | Reich - Music for 18 Musicians , Different Trains , City Life | Rihm - Jakob Lenz , Tutuguri I-VI , Jagden und Formen | Riley - In C | Risset - Moments Newtoniens | Robin - Schizophrenia , Art of Metal III , Vulcano | Romitelli - Professor Bad Trip I , Amok Koma , Trash TV Trance | Saariaho - Du Cristal à la Fumée | Scelsi - Quattro Illustrazioni , Quatro Pezzi su una Nota sola , Aiôn , Xnoybis , Duo , Konx-Om-Pax , Pfhat | Schaeffer - Symphonie pour un Homme Seul | Schnittke - Concerto grosso n°1 , Concerto pour alto | Schoeller - Cinq Totems , Concerto pour violoncelle The Eyes of the Wind | Sciarrino - Introduzione all'Oscuro , Infinito Nero, Estasi di un Atto , Da Gelo a Gelo | Stockhausen - Klavierstücke I-VIII , Gesang der Jünglinge , Klavierstück XI , Gruppen , Kontakte , Carré , Klavierstück IX , Momente , Klavierstück X , Stimmung , Hymnen , Mantra , Sirius | Stravinsky - Threni , Requiem Canticles | Stroppa - Upon a Blade of Grass | Takemitsu - Waterways | Tanguy - Eclipse | Tippett - A Child of our Time , The Rose Lake | Ullmann - Der Kaiser von Atlantis | Ustvolskaya - Octuor , Composition n°2 , Sonate n°5 | Varèse - Déserts , Poème Électronique , Nocturnal | Vivier - Paramirabo , Lonely Child | Wessel - Contacts Turbulents | Xenakis - Metastaseis , Eonta , Nomos Alpha , Nuits , Persephassa , Antikhthon , Pléïades , Tetras , Thalleïn | Young - The Well-tuned Piano | Zimmermann - Die Soldaten , Concerto pour violoncelle En Forme de Pas de Trois , Requiem pour un jeune Poète , Ekklesiastische Aktion



© Jean Henri Huber, Musique Contemporaine.Info, 2005-2017 Pour retourner à la page d'accueil: BIENVENUE !
Retour Haut de page