legend

 

AMOK KOMA

 

Fausto Romitelli : Amok Koma (9 musiciens et électronique live)
DONNÉES-CLÉSANALYSE
  • Année-création : 2001
  • Âge-compositeur : 38 ans
  • Ancienneté (vs. 2017) : 16 ans
  • Durée-pièce : 12 mn
  • Valeur-catalogue : indispensable (xxxx)
  • Accessibilité-écoute : moyenne (+++)
  • Type-Effectifs : chambre avec électronique
Chambre-Electronique (9 musiciens et 1 synthétiseur-sampler, soit 1 flûte, 1 clarinette ou clarinette basse, 1 percussion, 1 piano, 1 violon, 1 alto, 1 violoncelle). Le titre de la pièce (particluièrement bien vu) est un palindrome (une figure de style désignant un texte ou un mot dont l'ordre des lettres reste le même qu'on le lise de gauche à droite ou de droite à gauche) ; il comprend 2 mots au sens presque opposé (amok désigne un fou furieux ou malade mental, qui cherche frénétiquement, possédé par une rage incontrôlable, à tuer tous ceux qui l'entourent avant de se donner la mort, et koma, au contraire, qui signifie en Grec sommeil profond, revendique l'absence de toute activité cérébrale consciente ; et en effet, le déroulé de la pièce, spécifiquement onirique, est une longue déambulation (de l'esprit, ou, si c'est du corps, en état anormal sous alcool, ou sous drogue), de plus en plus hésitante, de plus en plus inconsciente, jusqu'à l'effondrement final (ou alors si vu comme un rituel, jusqu'au sacrifice final) ; sur le plan technique, la pièce est une mise à nu par la répétition (dévoyée) et la dégradation (maîtrisée) du matériau, en partant de processus linéaires (initiaux, prévisibles), en passant par les extrêmes (silence et saturation), grâce à des ralentissements jusqu'à l'immobilité ou à des accélérations jusqu'au paroxysme, en passant par de courtes fulgurances paroxystiques (incandesentes) et se finissant dans la destruction (des sons instrumentaux d'abord de plus en plus dégradés, puis simplement remplacés par l'électronique) ; à l'écoute, le processus va du maintien plutôt incertain (chaloupé, puis franchement déséquilibré) à la dérive chaotique (de plus en plus bruitiste) et parallèlement reprend les 2 mots opposés du titre, le 1er conduit à la saturation, au paroxysme sonore (notamment avec les percussions dans un rythme obsessionnel et lancinant, point culminant d'une accélération graduelle) tandis que le 2ème accompagne la dépuration du matériau au point d'atteindre l'arrêt total (notamment par les ralentissements et les glissandi où les cordes s'effacent peu à peu, ne laissant que des harmoniques, avant que le silence ne s'impose) ; la pièce commence sur un ostinato enigmatique aux piano-synthé-xylophone (?), puis avance, indécise (glissandi évanescents), avec force chaloupes, deséquilibres, abandons ou fuites en avant, reprises incertaines, jusqu'à l'effondrement ou la mystification (selon interprétation) ; au total, une œuvre fascinante, à la fois sophistiquée et hallucinatoire, dont on ne sort pas indemne parce qu'on est transporté dans un autre monde, qui transcende l'héritage spectral (on dira post-spectral) par la surexpressivité du son [création : 11 Novembre 2001, au festival Manca de Nice (France), par l'Itinéraire, dirigé par Mark Foster]

 

 

Style musical du compositeur
Italie - Moderniste-Surexpressionniste (tendance psychédélique). Fausto Romitelli est un compositeur dont l'importance et la notoriété augmentent rapidement depuis sa mort prématurée, notamment dans la génération de musiciens et d'élèves des conservatoires née après 1980 ; outre Franco Donatoni, ses premiers grands modèles esthétiques sont György Ligeti, Giacinto Scelsi, puis Karlheinz Stockhausen, Pierre Boulez, mais ses choix compositionnels (et ses amitiés) relèvent surtout des fondateurs de l'école dite spectrale, notamment Gérard Grisey et Hugues Dufourt (avec une vénération, comme «indépassable modèle», pour son œuvre "Saturne"), mais aussi Christian Murail (période fusionnelle, puis granulaire, et plus tard pour son cycle «Random Access Memory») et Michael Levinas (le rythme) ; son esthétique magnifie donc l'importance du son comme «matière à forger», et en plus elle intègre la dimension suivante qui en fait un compositeur original, à la fois à part et obsédant ; en effet, toutes ses pièces sont habitées par des traits d'errances, de violences, d'hallucinations et de convulsions (de toutes sortes, sonores, rythmiques, déviantes, quasiment sous drogues), souvent soutenu par un continuo peu utilisé avant lui (piano standard ou électrifié ou modifié, ou encore synthétiseur, guitare électrique, contrebasse ou basse électrique), par un sens sur-développé de la répétition, de la démesure (psychédélisme), anticipant (et accompagnant) le mouvement des compositeurs saturateurs et autres adeptes du son dit sale ; les sons amplifiés et traités électroniquement (déformés, étirés) sont alors visuels, voulus comme un mode de transmission dramatique et sur-expressif, où il ne s'agit pas de valoriser la matière sonore (comme une carte postale), mais d'en révéler les propriétés une fois exacerbée (ou surlignée, mais sans trait grossier, ni caricature), comme une musique aux sonorités du post-rock et de la techno (déviante, distordue, paroxystique, souvent ultra-pessimiste... sans leur côté improvisation et leur pâte fusionnelle typiques, mais avec une construction solide, faussement impulsive et un vrai déroulé-scénario) ; il agit bien comme un compositeur de musique savante et écrite, avec une harmonie-timbres riche, des rythmes complexes et superposés, métamorphose des phrases, avancement par vagues, et un acte créateur différent pour chaque pièce, tout en étant davantage en phase avec la jeunesse de son époque que les compositeurs standards… Pièces emblématiques (sur un total d'une vingtaine) : au début, le langage est d'ascendance spectrale, "Sabbia del Tempo [Sables du temps]" (1991, pour 6 musiciens), "Natura Morta con Fiamme [Nature morte avec Flamme]" (1991, pour quatuor et électronique), "Golfi d'Ombra [Golfes d'Ombre]" (1993 pour percussion), ensuite, la maturation de son style a été accélérée sans doute par son engagement fort dans la subculture (typique des groupes rock alternatifs comme Sonic Youth ou techno comme Aphex Twin - The Tuss, selon des proches, et de tant d'autres), puis par la course à la survie ; notamment, depuis "Acid Dreams and Spanish Queens" (1994, pour petit ensemble amplifié avec guitare électrique), s'accumule avec quasi frénésie une série de pièces majeures, "EnTrance" (1996, pour soprano et petit ensemble avec synthé et contrebasse à 5 cordes, obsessionnelle et exubérante), "Cupio Dissolvi" (1997, pour petit ensemble, avec orgue rock et cymbales ride, dont le titre, symbolique, est une locution Latine évoquant le suicide, littéralement «J'ai le Désir de m'en Aller», noire), "Lost" (1997, pour soprano et petit ensemble, incorporant basse électrique rock, erratique), "Professor Bad Trip I, II, III" (1998-2000, pour divers instruments de chambre, associant des couleurs instrumentales acoustiques distordues, électriques ainsi que des accessoires comme le mirliton et l'harmonica, en s'inspirant des œuvres d'Henri Michaux écrites sous l'effet de drogues dans une atmosphère hallucinatoire), "Domeniche alla Periferia dell'Impero [Dimanche, à la Périphérie de l'Empire]" (1996 et 2000, en 2 mouvements indépendants, pour flûte, clarinette, violon, violoncelle, une musique assourdie par le vide absurde), "Amok Koma" (2001, pour divers instruments de chambre et électronique live, stupéfiant dans tous les sens du terme), "Trash TV Trance" (2002, pour guitare électrique solo, possédée), "Dead City Radio" (2003, un dyptique orchestral incluant "Audiodrome", sa seule pièce de la maturité pour grand orchestre, non écoutée), "An Index of Metals [Un Index des Métaux]" (2003, video-opéra de chambre, pour soprano et ensemble, son œuvre-sommet ultime, et comme pour Gérard Grisey, son propre requiem inavoué). légende Portrait

 

 

Actualités du compositeur [Créations, Reprises, Projets]
légendelégendeNé le 1er Février 1963

M.A.J.-Actus : 2016/02/28.
Mort le 27 Juin 2004 ; de plus en plus joué depuis sa mort (et un modèle esthétique pour les plus jeunes compositeurs), notamment la série des "Professor Bad Trip" (encore au Festival Présences 2016, avec une reprise (réussie) de l'inédit "Golfi d'Ombra" (1993) pour percussion ; reprise de "TV Trash Dance" à La Chaux-de-Fonds (Suisse), en Mai 2015 ; la reprise de son pseudo-opéra requiem-testament est encore à venir ; un site Internet commémoratif par ses amis serait bienvenu (une page Facebook est disponible à : https://www.facebook.com/Fausto-Romitelli-17438603638/)

Conseil-découverte : "Professor Bad Trip" (1998, octuor pour claviers, cordes, bois, guitare électrique, et électronique)

Conseil-approfondissement : "Domeniche alla Periferia dell'Impero" (2000, pour quatuor divers)

 

Actualisation de la page : 28-Février-2016




Liste BDD de toutes les pièces sélectionnées (historicisées) par compositeur (alphabétique)  | Adams - Phrygian Gates , Shaker Loops , Chamber Symphony | Adès - Living Toys , Asyla | Amy - D'un Espace Déployé , Orchestrahl | Andre - Le Loin et le Profond | Andriessen - De Staat | Aperghis - Récitations | Babbitt - Quatuor n°2 | Bacri - Suite n°4 | Barber - Concerto pour violon , Knoxville : Summer of 1915 , Vanessa , The Lovers | Barraqué - Sonate pour piano , Concerto pour clarinette | Bayle - Jeïta | Bedrossian - Transmission , It , Charleston | Benjamin - At First Light , Antara , Into the Little Hill | Berio - Thema, Omaggio a Joyce , Sequenza I , Circles , Epiphanie , Sequenza II , Laborintus II , Sequenza V , Sequenza VI , Sinfonia , Sequenza VII , Coro , Sequenza IX , Corale , La Vera Storia , Un Re in Ascolto , Sequenza X , Sequenza XI , Sequenza XIII | Bernstein - Symphony The Age of Anxiety | Bertrand - Mana , Vertigo | Birtwistle - Tragoedia , Punch and Judy , The Triumph of Time , Carmen Arcadiae Mechanicae Perpetuum , Agm , The Mask of Orpheus , Earth Dances | Boesmans - Surfing , Reigen | Boucourechliev - Archipels - Anarchipels | Boulez - Douze Notations , Sonatine , Première Sonate , Le Visage nuptial , Deuxième Sonate , Soleil des Eaux , Livre pour Quatuor , Structures, premier Livre , Le Marteau sans maître , Structures, deuxième Livre , Troisième Sonate , Figures Doubles Prismes , Pli selon Pli, Portrait de Mallarmé , Eclat/Multiples , Domaines , Livre pour Cordes , Cummings ist der Dichter , Explosante-fixe , Rituel in Memoriam Bruno Maderna , Messagesquisse , Notations , Répons , Dérive 1 , Memoriale , Dialogue de l'Ombre Double , Dérive 2 , Anthèmes I et II , Incises , Sur Incises | Britten - Peter Grimes , The Turn of the Screw , War Requiem , Quatuor à cordes n°3 | Cage - Sonates et Interludes , Concerto pour piano | Campana - Timing | Carter - Double Concerto , Concerto pour piano , Concerto pour Cor | Cavanna - Concerto pour violon | Cerha - Spiegel I-VII | Chostakovitch - Trio n°2 opus 67 , Vingt-quatre Préludes et Fugues , Concerto n°1 , Quatuor n°8 , Symphonie n°15 , Quatuor n°15 , Sonate pour alto | Chowning - Stria | Connesson - Supernova | Copland - Appalachian Springs | Crumb - Black Angels , Vox Balaenae , Star-Child , Gnomic-Variations | Dalbavie - Miroirs transparents , Seuils | Dallapiccola - Canti di Prigionia , Il Prigioniero , Ulisse | Dao - Koskom | Denisov - Requiem | Dillon - Helle Nacht | Donatoni - Le Ruisseau sur l'Escalier | Dufourt - Saturne | Durieux - Devenir | Dusapin - Time Zones, Quatuor n°2 , Celo, concerto pour violoncelle , Perelà, Uomo di fumo | Dutilleux - Métaboles , Tout un Monde Lointain , Trois Strophes sur le Nom de Sacher , Quatuor Ainsi la Nuit , Timbres, Espace, Mouvement | Eloy - Kâmakalâ | Eötvös - Trois Sœurs | Escaich - Miroir d'Ombres | Fedele - Epos | Feldman - Durations I - V , Neither | Fénelon - Orion Mythologie II , Dix-Huit Madrigaux | Ferneyhough - Unity Capsule , Quatuor n°4 | Ferrari - Symphonie déchirée | Ginastera - Estancia , Concerto pour piano n°2 | Glass - Music in 12 Parts | Goeyvaerts - Sonate n°1 , Quatuor De Zeven Zegels | Górecki - Symphonie n°3 Sorrowful Songs | Greif - Trio , Sonate n°22 Les Plaisirs de Chérence , Sonate pour 2 violoncelles The Battle of Agincourt , Quadruple Concerto La Danse des Morts , Concerto pour violoncelle Durch Adams Fall | Grisey - Partiels , Modulations , Jour Contre-Jour , Talea , Accords perdus , Anubis et Nout , Vortex Temporum , Quatre Chants pour Franchir le Seuil | Haas - Monodie , In Vain , Natures Mortes , Aus-Weg | Harvey - Mortuos Plango, Vivos Voco , Bhakti , Advaya , Quatuor à cordes n°4, avec électronique , Wagner Dream , Speakings | Henry - Le Microphone bien Tempéré , Le Voile d'Orphée | Henze - Les Bassarides , Symphonie n°7 | Holliger - Scardanelli-Zyklus , Concerto pour violon Hommage à Louis Soutter | Huber - Tenebrae | Hurel - Loops III | Ingólfsson - La Métrique du Cri | Jolas - Quatuor n°2 , Stances | Jolivet - Cinq Danses Rituelles , Concerto pour ondes Martenot , Concerto n°2 pour trompette | Kagel - Heterophonie , Quatuor à cordes n°1 , Acustica , Ludwig Van, Homage by Beethoven , Exotica , Rrrrrrr… | Khatchatourian - Gayaneh , Spartacus | Kurtag - Messages de Feu Demoiselle R.V. Troussova , Kafka Fragmente , Stèle | Lachenmann - Air , Quatuor à cordes n°1 Gran Torso , Accanto , Tanzsuite mit Deutschlandlied , Mouvement - vor der Erstarrung , Das Mädchen mit den Schwefelhölzern | Levinas - Appels , Ouverture pour une Fête Étrange | Ligeti - Sonate , Six Bagatelles , Glissandi , Atmosphères , Poème symphonique , Aventures et Nouvelles Aventures , Requiem , Lux Aeterna , Lontano , Quatuor à cordes n°2 , Continuum , Concerto de Chambre , Le Grand Macabre , Trio , Etudes , Concerto pour piano | Lindberg - Kraft , Concerto pour clarinette | Lutoslawski - Musique Funèbre , Trois Poèmes d'Henri Michaux , Livre pour Orchestre | Machover - Hyperstring Trilogy | Maderna - Hyperion | Manoury - Sound and Fury , K… | Mantovani - Turbulences | Maratka - Zverohra | Maresz - Sul Segno | Martin - Iris | Messiaen - Quatuor pour La Fin du Temps , Vingt Regards sur l'Enfant Jésus , Turangalîlâ Symphonie , Quatre Études de Rythme , Oiseaux exotiques , Chronochromie , Et Exspecto Resurrectionem Mortuorum , Des Canyons aux Étoiles , Saint François d'Assise | Mikalsen - Concerto pour ondes Martenot et sinfonietta | Monnet - Bibilolo , Sans Mouvement, sans Monde | Murail - Gondwana , La Barque mystique , Terre d'Ombre , Pour Adoucir le Cours du Temps | Nancarrow - Studies for Player Piano | Nono - Liebeslied , Intolleranza , Como una Ola de Fuerza y Luz , Sofferte onde Serene , Fragmente-Stille an Diotima , Prometeo , No Hay Caminos, Hay que Caminar | Nunes - Nachtmusik I , Einspielung II , Quodlibet | Ohana - Tombeau de Claude Debussy , 24 Préludes | Pablo - Modulos I-II | Pärt - Credo , Fratres | Parmégiani - De Natura Sonorum | Partch - And on the 7th Day Petals Fell in Petaluma | Pécou - Symphonie du Jaguar , L'Oiseau innumérable | Penderecki - Anaklasis , Thrène à la Mémoire des Victimes d'Hiroshima | Pesson - Récréations Françaises , Bitume - Quatuor n°2 | Pintscher - Verzeichnete Spur | Posadas - Quatuor à cordes Liturgia Fractal | Poulenc - Dialogues des Carmélites , Sonate pour flûte , La Voix Humaine | Pousseur - Couleurs croisées | Radulescu - Capricorn's Nostalgic Crickets | Reich - Music for 18 Musicians , Different Trains , City Life | Rihm - Jakob Lenz , Tutuguri I-VI , Jagden und Formen | Riley - In C | Risset - Moments Newtoniens | Robin - Schizophrenia , Art of Metal III , Vulcano | Romitelli - Professor Bad Trip I , Amok Koma , Trash TV Trance | Saariaho - Du Cristal à la Fumée | Scelsi - Quattro Illustrazioni , Quatro Pezzi su una Nota sola , Aiôn , Xnoybis , Duo , Konx-Om-Pax , Pfhat | Schaeffer - Symphonie pour un Homme Seul | Schnittke - Concerto grosso n°1 , Concerto pour alto | Schoeller - Cinq Totems , Concerto pour violoncelle The Eyes of the Wind | Sciarrino - Introduzione all'Oscuro , Infinito Nero, Estasi di un Atto , Da Gelo a Gelo | Stockhausen - Klavierstücke I-VIII , Gesang der Jünglinge , Klavierstück XI , Gruppen , Kontakte , Carré , Klavierstück IX , Momente , Klavierstück X , Stimmung , Hymnen , Mantra , Sirius | Stravinsky - Threni , Requiem Canticles | Stroppa - Upon a Blade of Grass | Takemitsu - Waterways | Tanguy - Eclipse | Tippett - A Child of our Time , The Rose Lake | Ullmann - Der Kaiser von Atlantis | Ustvolskaya - Octuor , Composition n°2 , Sonate n°5 | Varèse - Déserts , Poème Électronique , Nocturnal | Vivier - Paramirabo , Lonely Child | Wessel - Contacts Turbulents | Xenakis - Metastaseis , Eonta , Nomos Alpha , Nuits , Persephassa , Antikhthon , Pléïades , Tetras , Thalleïn | Young - The Well-tuned Piano | Zimmermann - Die Soldaten , Concerto pour violoncelle En Forme de Pas de Trois , Requiem pour un jeune Poète , Ekklesiastische Aktion



© Jean Henri Huber, Musique Contemporaine.Info, 2005-2017 Pour retourner à la page d'accueil: BIENVENUE !
Retour Haut de page