legend

 

PUNCH AND JUDY

 

Harrison Birtwistle : Punch and Judy (opéra de chambre)
DONNÉES-CLÉSANALYSE
  • Année-création : 1968
  • Âge-compositeur : 34 ans
  • Ancienneté (vs. 2017) : 49 ans
  • Durée-pièce : 110 mn
  • Valeur-catalogue : chef d'œuvre (xxxxx)
  • Accessibilité-écoute : moyenne (+++)
  • Type-Effectifs : opéra chambre et théâtre musical
Opéra de chambre (1 flûte, 1 hautbois, 1 clarinette, 1 basson, 1 cor, 1 trompette, 1 trombone, 2 percussionniste, 1 harpe, 1 violon, 1 violon II, 1 alto, 1 violoncelle, 1 contrebasse), avec 6 personnages chantés (1 soprano solo [Pretty Polly, la sorcière], 1 mezzo-soprano solo [Judy, la liseuse de bonne-aventure], 1 ténor solo [l'avocat], 2 barytons solos [Punch (aigu), Choregos, Jack Ketch (grave)], 1 basse solo [le Docteur], et 5 danseurs-mimes) en 1 acte sur un livret de Stephan Pruslin, pour une déformation violente, cauchemardesque, immorale et parodique des personnages du théâtre populaire de marionnettes Anglais (Punch est leur Guignol), dans un long poème incantatoire façon Commedia dell'Arte ; un mélange de cruauté barbare, de spirale vertigineuse, de dérision carnavalesque et de naïveté-innocence éternelle, qui alterne meurtres pulsionnels, quiproquos et onirisme, avec des personnages exagérés à outrance dans l'idiotie, l'hypocrisie, la cruauté et l'obscénité, dans la lignée des pièces de théâtre de guerre d'Edward Bond ou de la cruauté d'Antonin Artaud ou du film «Orange Mécanique» de Stanley Kubrick, et un coup de maître musical et vocal (le rêve-cauchemar paranoïaque et la rengaine sont devenus des musts) ; Punch est pris de pulsions meurtrières : il brûle vivant son fils (son Baby), tue son épouse Judy, tue les représentants de la morale et de l'ordre (l'Homme de Loi et le Docteur), et tue sa conscience, symbolisée par Choregos, le coryphée des tragédies antiques ; entre 2 meurtres, il part en rêve sur son cheval de bois à la recherche de son idéal féminin, Pretty Polly, qui se refuse à lui, horrifiée par ses crimes ; la rédemption ne vient qu'avec le dernier meurtre : Punch, condamné, est mené à la potence par le bourreau Jack Ketch, en réalité Choregos ressuscité ; mais Punch réussit son dernier crime, celui de son bourreau, et peut enfin se marier avec celle qu'il a toujours aimée (pour un vrai bonheur et ... un héritier... interjection finale) ; côté orchestre, pas de fosse : les cuivres et percussions résonnent en hauteur, tandis que les bois, tous costumés et dans le prolongement de la scène figurent le chœur antique de la tragédie Grecque dont les commentaires rythment l'action ; une musique sur mesure, colorée, toute en saillies, brisures et chocs éruptifs ; réactive, atonale, autant que raffinée, sur fonds de rituel, avec tributs appuyés à Stravinsky, Varèse, Boulez, la musique innerve constamment le propos, induit le geste ou le prolonge et rythme le temps de la narration, avec ses ritournelles, ses airs déjantés, ses chorals, ses chœurs de foule et son lamento ; Extrait-Vidéo [création : 8 Juin 1968, au Festival d'Aldeburgh (Angleterre), fondé par Benjamin Britten, qui lors de la première a quitté la salle à l'entracte, en raison des excès de violence (l'opéra a ensuite été censuré, interdit aux moins de 16 ans, par les autorités]

 

COMPLÉMENTS D'ANALYSE (EXTERNES)
[Omer Corlaix, francemusique/em/lundi-contemporaine, 4 Avril 2011 | le festival d'Aldeburgh pourrait aujourd'hui se targuer d'être en Europe la scène lyrique ayant accouché le plus grand nombre de créations lyriques dans la 2ème partie du 20ème siècle ; face à la logique du toujours plus de dépenses des grandes maisons d'opéra, Benjamin Britten eut une ambition plus modeste mais plus en harmonie avec les exigences dramaturgiques ; "Punch and Judy" fit scandale, et fut même interdit au moins de 16 ans par le Lord Chancelier de l'époque ; il faut dire que nous sommes en Juin 1968 à Londres et que la censure n'a toujours pas été abolie ; le compositeur a pris pour sujet de son 1er opéra les aventures de 2 marionnettes, Punch et Judy ; Punch est la traduction de la marionnette napolitaine Pulcinella ; cette acclimatation au sol Anglais lui fut bénéfique : elle perdit sa rondeur pour une sauvagerie sans fard ; le couple devint un mythe populaire du 19ème siècle, au 20ème, le compositeur le chaussant des cothurnes de l'opéra, le couple prit du galon ; opéra sériel, l'œuvre bousculait également la bienséance des genres musicaux ; avec le recul du temps, on perçoit on ne peut mieux l'ironie ravageuse du compositeur : il ne lui suffisait pas de bousculer l'établissement musical Anglais, il poussa l'ironie en terres Bouléziennes (ainsi l'aria de Punch "The world is deafened by thunder of the red" est-elle une parodie de la "Roulotte rouge" du "Marteau sans Maître" de Boulez, alors directeur du BBC Orchestra) ; renonçons à chercher une quelconque psychologie des personnages, ils sont à l'antipode du "Rake's Progress" de Stravinsky : abjects et fiers de l'être ; le Diable, la mauvaise conscience et la morale ne les intéressent pas ; la vie est trop courte pour les pauvres ; la panse et le sexe, et basta cosi ; le compositeur invente une musique où s'imbriquent l'instrumental et le vocal, le burlesque et le tragique, la tradition et la modernité ; il est fidèle à Stravinsky et à Schoenberg, avec eux, mais aussi contre eux ; avec les exigences d'une partition qui conçoit les interprètes instrumentaux comme des solistes à l'égal des chanteurs... un chef-d'œuvre décapant]

[ajouter un texte personnel d'analyse? envoi via formulaire]

 

Style musical du compositeur
Angleterre - Moderniste-National. Harrison Birtwistle est un compositeur établi, au catalogue complet (mais peu de concertos et de pièces en solo), internationalement reconnu, innovateur sans pour autant avoir révolutionné le langage musical (ses influences principales sont Igor Stravinsky, Iannis Xenakis, Edgard Varèse et Olivier Messiaen) ; il a innové par les rythmes adjacents qui entourent la pulsation (des notes ajoutées au hasard ou pour créer un pattern numérique faussement hétéroclite), suite probablement à son intérêt-manie pour les nombres et les modules ; sa musique, ancrée dans son temps (avec dissonances!), est souvent caractérisée comme très rythmique, brutale et abrupte (erratique, imprévisible, intuitive, tout en étant calculée, jamais gratuite), par bloc de sons (coupants), mais elle laisse aussi la place aux méditations, élégies (sans abandon) ; en ce sens (abrupt, ciselé, absence de sentimentalisme), il se rapproche (non revendiqué !) de l'esthétique de Boulez, mais sa musique est pleine (pas granulaire), avec un geste vital et démonstratif (pas solaire) ; il est fasciné par la dimension théâtrale selon 3 concrétisations : (1) nombreux opéras (poignants dramatiquement, mais sans pathos), avec une structure dramatique non linéaire (par exemple, flash-backs, récits selon différents points de vue) et/ou actions simultanées (avec la scène segmentée comme dans "The Mask of Orpheus"), (2) nombreuses pièces instrumentales avec une écriture-construction théâtrale, et (3) sur-investissement dans la mise en scène instrumentale pour laquelle les interprètes se meuvent individuellement en cours d'exécution (à la suite de Luciano Berio, comme Mauricio Kagel, mais sans le côté provoc) ; la gestation-maturation de ses pièces (concept, écriture, bourgeonnement) peut durer plusieurs années, indépendamment de leur longueur ; il est plius à l'aise dans l'utilisation des vents, des bois et des percussions que des cordes… Pièces emblématiques : "Tragoedia [Tragédie]" (1965, pour ensemble, stupéfiant d'invention, le matériel étant repris dans son 1er opéra), "Punch and Judy" (1967, opéra, coup d'essai, coup de maître, cruel), "Verses for Ensembles" (1969, une merveille du théâtre instrumental), "The Triumph of Time" [Le Triomphe du Temps] (1972, pour orchestre, avec une célèbre procession funéraire), "Silbury Air" (1977, pour ensemble, énigmatique et pulsé), "Carmen Arcadiae Mechanicae Perpetuum [Chanson Perpétuelle de l'Arcadie Mécanique]" (1978, pour petit ensemble, avec des ostinatos détraqués), "Agm" (1979, pour chœur et petit orchestre, un chaos fascinant), "Secret Theatre [Théâtre secret]" (1984, pour ensemble, erratique et linéaire), "The Mask of Orpheus [Le Masque d'Orphée]" (1986, opéra phare, protéiforme avec électronique), "Earth Dances [Danses de la Terre]" (1986, pour orchestre, marquées par l'exubérance pulsée), "Endless Parade" (1987, concerto pour trompette, cordes et vibraphone), "Antiphonies" (1992, piano et orchestre), "Gawain" (1994, opéra, non écouté en concert, avec une belle suite d'orchestre, truculente ou évovatirce, intitulée "Gawain's Journey"), "Panic" (1995, pour saxophone alto, percussions de jazz et orchestre, superbe jeu-dialogue), "Pulse Shadows [Ombres pulsées]" (1996, pour soprano et 9 musiciens, méditative), "Harrison's Clocks" (1998, pour piano, 5 courtes études de rythme sur le temps), "Exody" (1998, pour orchestre, labyrinthe pugnace et chaotique), "Theseus Game" [Le Jeu de Thésée] (2003, pour 2 ensembles et 2 chefs, brillant jeu de piste, avec déplacement sur scène des instrumentistes), "The Last Supper" (2000, opéra, une ré-exploration non religieuse de la Cène du Christ), "The Io Passion" (2004, opéra de chambre, non écouté en concert), "The Minotaur" (2008, opéra, non écouté en concert). légende Portrait

 

 

Actualités du compositeur [Créations, Reprises, Projets]
légendeNé le 15 Juillet 1934

M.A.J.-Actus : 2014/11/11.
Création de "Responses: Sweet disorder and the carefully careless", pour piano et orchestre (réussie), le 24 Octobre 2014, à Munich (Allemagne) ; reprise de "Exody" (1998) aux Proms de Londres (réussie), le 10 Septembre 2014, à l'occasion des fêtes autour de son 80ème anniversaire ; création de "In Broken Images" pour ensemble, le 5 Septembre 2011, à Milan (Italie) ; création d'un Concerto pour violon, le 3 Mars 2011, à Boston (USA), puis à Londres, le 7 Septembre 2011 (réussi) ; reprise de "Agm", le 12 Mars 2010, à la Cité de la Musique à Paris (brillant) ; création Française du quatuor "Tree of Strings" à l'Amphithéâtre Bastille, le 28 Octobre 2009 ; création de "Bogenstrich", le 22 mai 2009, en Italie, à Alto Adige ; création de "The Corridor", pour voix et ensemble, le 12 Juin 2009, au festival d'Aldeburgh (UK) ; ses amis devraient créer un site Internet, même si le site de son éditeur est bien tenu

Site Internet personnel : www.boosey.com/pages/cr/news/search.asp?composerid=2729&sortorder=1
Conseil-découverte : "The Triumph of Time" (1972, pour orchestre)

Conseil-approfondissement : "Panic" (1995, pour saxophone alto, percussions de jazz et orchestre)

 

Actualisation de la page : 13-Septembre-2014




Liste BDD de toutes les pièces sélectionnées (historicisées) par compositeur (alphabétique)  | Adams - Phrygian Gates , Shaker Loops , Chamber Symphony | Adès - Living Toys , Asyla | Amy - D'un Espace Déployé , Orchestrahl | Andre - Le Loin et le Profond | Andriessen - De Staat | Aperghis - Récitations | Babbitt - Quatuor n°2 | Bacri - Suite n°4 | Barber - Concerto pour violon , Knoxville : Summer of 1915 , Vanessa , The Lovers | Barraqué - Sonate pour piano , Concerto pour clarinette | Bayle - Jeïta | Bedrossian - Transmission , It , Charleston | Benjamin - At First Light , Antara , Into the Little Hill | Berio - Thema, Omaggio a Joyce , Sequenza I , Circles , Epiphanie , Sequenza II , Laborintus II , Sequenza V , Sequenza VI , Sinfonia , Sequenza VII , Coro , Sequenza IX , Corale , La Vera Storia , Un Re in Ascolto , Sequenza X , Sequenza XI , Sequenza XIII | Bernstein - Symphony The Age of Anxiety | Bertrand - Mana , Vertigo | Birtwistle - Tragoedia , Punch and Judy , The Triumph of Time , Carmen Arcadiae Mechanicae Perpetuum , Agm , The Mask of Orpheus , Earth Dances | Boesmans - Surfing , Reigen | Boucourechliev - Archipels - Anarchipels | Boulez - Douze Notations , Sonatine , Première Sonate , Le Visage nuptial , Deuxième Sonate , Soleil des Eaux , Livre pour Quatuor , Structures, premier Livre , Le Marteau sans maître , Structures, deuxième Livre , Troisième Sonate , Figures Doubles Prismes , Pli selon Pli, Portrait de Mallarmé , Eclat/Multiples , Domaines , Livre pour Cordes , Cummings ist der Dichter , Explosante-fixe , Rituel in Memoriam Bruno Maderna , Messagesquisse , Notations , Répons , Dérive 1 , Memoriale , Dialogue de l'Ombre Double , Dérive 2 , Anthèmes I et II , Incises , Sur Incises | Britten - Peter Grimes , The Turn of the Screw , War Requiem , Quatuor à cordes n°3 | Cage - Sonates et Interludes , Concerto pour piano | Campana - Timing | Carter - Double Concerto , Concerto pour piano , Concerto pour Cor | Cavanna - Concerto pour violon | Cerha - Spiegel I-VII | Chostakovitch - Trio n°2 opus 67 , Vingt-quatre Préludes et Fugues , Concerto n°1 , Quatuor n°8 , Symphonie n°15 , Quatuor n°15 , Sonate pour alto | Chowning - Stria | Connesson - Supernova | Copland - Appalachian Springs | Crumb - Black Angels , Vox Balaenae , Star-Child , Gnomic-Variations | Dalbavie - Miroirs transparents , Seuils | Dallapiccola - Canti di Prigionia , Il Prigioniero , Ulisse | Dao - Koskom | Denisov - Requiem | Dillon - Helle Nacht | Donatoni - Le Ruisseau sur l'Escalier | Dufourt - Saturne | Durieux - Devenir | Dusapin - Time Zones, Quatuor n°2 , Celo, concerto pour violoncelle , Perelà, Uomo di fumo | Dutilleux - Métaboles , Tout un Monde Lointain , Trois Strophes sur le Nom de Sacher , Quatuor Ainsi la Nuit , Timbres, Espace, Mouvement | Eloy - Kâmakalâ | Eötvös - Trois Sœurs | Escaich - Miroir d'Ombres | Fedele - Epos | Feldman - Durations I - V , Neither | Fénelon - Orion Mythologie II , Dix-Huit Madrigaux | Ferneyhough - Unity Capsule , Quatuor n°4 | Ferrari - Symphonie déchirée | Ginastera - Estancia , Concerto pour piano n°2 | Glass - Music in 12 Parts | Goeyvaerts - Sonate n°1 , Quatuor De Zeven Zegels | Górecki - Symphonie n°3 Sorrowful Songs | Greif - Trio , Sonate n°22 Les Plaisirs de Chérence , Sonate pour 2 violoncelles The Battle of Agincourt , Quadruple Concerto La Danse des Morts , Concerto pour violoncelle Durch Adams Fall | Grisey - Partiels , Modulations , Jour Contre-Jour , Talea , Accords perdus , Anubis et Nout , Vortex Temporum , Quatre Chants pour Franchir le Seuil | Haas - Monodie , In Vain , Natures Mortes , Aus-Weg | Harvey - Mortuos Plango, Vivos Voco , Bhakti , Advaya , Quatuor à cordes n°4, avec électronique , Wagner Dream , Speakings | Henry - Le Microphone bien Tempéré , Le Voile d'Orphée | Henze - Les Bassarides , Symphonie n°7 | Holliger - Scardanelli-Zyklus , Concerto pour violon Hommage à Louis Soutter | Huber - Tenebrae | Hurel - Loops III | Ingólfsson - La Métrique du Cri | Jolas - Quatuor n°2 , Stances | Jolivet - Cinq Danses Rituelles , Concerto pour ondes Martenot , Concerto n°2 pour trompette | Kagel - Heterophonie , Quatuor à cordes n°1 , Acustica , Ludwig Van, Homage by Beethoven , Exotica , Rrrrrrr… | Khatchatourian - Gayaneh , Spartacus | Kurtag - Messages de Feu Demoiselle R.V. Troussova , Kafka Fragmente , Stèle | Lachenmann - Air , Quatuor à cordes n°1 Gran Torso , Accanto , Tanzsuite mit Deutschlandlied , Mouvement - vor der Erstarrung , Das Mädchen mit den Schwefelhölzern | Levinas - Appels , Ouverture pour une Fête Étrange | Ligeti - Sonate , Six Bagatelles , Glissandi , Atmosphères , Poème symphonique , Aventures et Nouvelles Aventures , Requiem , Lux Aeterna , Lontano , Quatuor à cordes n°2 , Continuum , Concerto de Chambre , Le Grand Macabre , Trio , Etudes , Concerto pour piano | Lindberg - Kraft , Concerto pour clarinette | Lutoslawski - Musique Funèbre , Trois Poèmes d'Henri Michaux , Livre pour Orchestre | Machover - Hyperstring Trilogy | Maderna - Hyperion | Manoury - Sound and Fury , K… | Mantovani - Turbulences | Maratka - Zverohra | Maresz - Sul Segno | Martin - Iris | Messiaen - Quatuor pour La Fin du Temps , Vingt Regards sur l'Enfant Jésus , Turangalîlâ Symphonie , Quatre Études de Rythme , Oiseaux exotiques , Chronochromie , Et Exspecto Resurrectionem Mortuorum , Des Canyons aux Étoiles , Saint François d'Assise | Mikalsen - Concerto pour ondes Martenot et sinfonietta | Monnet - Bibilolo , Sans Mouvement, sans Monde | Murail - Gondwana , La Barque mystique , Terre d'Ombre , Pour Adoucir le Cours du Temps | Nancarrow - Studies for Player Piano | Nono - Liebeslied , Intolleranza , Como una Ola de Fuerza y Luz , Sofferte onde Serene , Fragmente-Stille an Diotima , Prometeo , No Hay Caminos, Hay que Caminar | Nunes - Nachtmusik I , Einspielung II , Quodlibet | Ohana - Tombeau de Claude Debussy , 24 Préludes | Pablo - Modulos I-II | Pärt - Credo , Fratres | Parmégiani - De Natura Sonorum | Partch - And on the 7th Day Petals Fell in Petaluma | Pécou - Symphonie du Jaguar , L'Oiseau innumérable | Penderecki - Anaklasis , Thrène à la Mémoire des Victimes d'Hiroshima | Pesson - Récréations Françaises , Bitume - Quatuor n°2 | Pintscher - Verzeichnete Spur | Posadas - Quatuor à cordes Liturgia Fractal | Poulenc - Dialogues des Carmélites , Sonate pour flûte , La Voix Humaine | Pousseur - Couleurs croisées | Radulescu - Capricorn's Nostalgic Crickets | Reich - Music for 18 Musicians , Different Trains , City Life | Rihm - Jakob Lenz , Tutuguri I-VI , Jagden und Formen | Riley - In C | Risset - Moments Newtoniens | Robin - Schizophrenia , Art of Metal III , Vulcano | Romitelli - Professor Bad Trip I , Amok Koma , Trash TV Trance | Saariaho - Du Cristal à la Fumée | Scelsi - Quattro Illustrazioni , Quatro Pezzi su una Nota sola , Aiôn , Xnoybis , Duo , Konx-Om-Pax , Pfhat | Schaeffer - Symphonie pour un Homme Seul | Schnittke - Concerto grosso n°1 , Concerto pour alto | Schoeller - Cinq Totems , Concerto pour violoncelle The Eyes of the Wind | Sciarrino - Introduzione all'Oscuro , Infinito Nero, Estasi di un Atto , Da Gelo a Gelo | Stockhausen - Klavierstücke I-VIII , Gesang der Jünglinge , Klavierstück XI , Gruppen , Kontakte , Carré , Klavierstück IX , Momente , Klavierstück X , Stimmung , Hymnen , Mantra , Sirius | Stravinsky - Threni , Requiem Canticles | Stroppa - Upon a Blade of Grass | Takemitsu - Waterways | Tanguy - Eclipse | Tippett - A Child of our Time , The Rose Lake | Ullmann - Der Kaiser von Atlantis | Ustvolskaya - Octuor , Composition n°2 , Sonate n°5 | Varèse - Déserts , Poème Électronique , Nocturnal | Vivier - Paramirabo , Lonely Child | Wessel - Contacts Turbulents | Xenakis - Metastaseis , Eonta , Nomos Alpha , Nuits , Persephassa , Antikhthon , Pléïades , Tetras , Thalleïn | Young - The Well-tuned Piano | Zimmermann - Die Soldaten , Concerto pour violoncelle En Forme de Pas de Trois , Requiem pour un jeune Poète , Ekklesiastische Aktion



© Jean Henri Huber, Musique Contemporaine.Info, 2005-2017 Pour retourner à la page d'accueil: BIENVENUE !
Retour Haut de page