legend

Adams | Adès | Amy | Andre | Babbitt | Barber | Barraqué | Bayle | Bedrossian | Benjamin | Berio | Bernstein | Bertrand | Birtwistle | Boesmans | Boucourechliev | Boulez | Britten | Cage | Campana | Carter | Cavanna | Chostakovitch | Chowning | Connesson | Copland | Crumb | Dalbavie | Dallapiccola | Dao | Denisov | Dillon | Durieux | Dusapin | Dutilleux | Eloy | Eötvös | Escaich | Fedele | Feldman | Fénelon | Ferneyhough | Ferrari | Ginastera | Glass | Goeyvaerts | Górecki | Greif | Grisey | Haas | Harvey | Henry | Henze | Holliger | Huber | Ingólfsson | Jolas | Jolivet | Kagel | Khatchatourian | Kurtag | Lachenmann | Levinas | Ligeti | Lindberg | Lutoslawski | Machover | Maderna | Manoury | Mantovani | Maresz | Messiaen | Monnet | Murail | Nancarrow | Nono | Nunes | Ohana | Pablo | Pärt | Parmégiani | Partch | Pécou | Penderecki | Pesson | Posadas | Poulenc | Pousseur | Radulescu | Reich | Rihm | Riley | Risset | Robin | Romitelli | Saariaho | Scelsi | Schaeffer | Schnittke | Schoeller | Sciarrino | Stockhausen | Stravinsky | Takemitsu | Tanguy | Tippett | Ullmann | Ustvolskaya | Varèse | Vivier | Wessel | Xenakis | Young | Zimmermann |



* LUCIANO BERIO (1925 - 2003), Italie

 

SYNTHÈSE BIOGRAPHIQUESTYLE MUSICAL
Luciano Berio [1925, Italie (Oneglia) - 2003, Italie (Rome), décédé à 77 ans] (prononcer «loutchiano bério») est issu d'une famille musicienne (son père organiste, pour premier professeur), s'est formé à la composition d'abord au Conservatoire de Milan avec Ghedini, puis aux USA avec Luigi Dallapiccola en 1951-1952, et à Darmstadt jusqu'en 1959 ; en 1955, Luciano Berio fonde avec son ami Bruno Maderna le studio de phonologie de la R.A.I. (Radio-Télévision Italienne) à Milan, pour ses premières créations électroniques ; il enseigne à New York de 1965 à 1971 ; de 1974 à 1980, Luciano Berio fait partie de l'équipe fondatrice de l'IRCAM (en tant que responsable de la musique électroacoustique), qu'il quitte pour fonder, en 1987, son équivalent à Florence ; de 1994 jusqu'à la fin de sa vie, il est compositeur en résidence à la Juilliard School de Harvard, aux USA ; il joue à cache-cache avec l'histoire musicale par des orchestrations de pièces de Mahler ou de Brahms, la reconstruction de la 10ème Symphonie de Schubert ("Rendering") ou l'Orfeo de Monterverdi ("Orpheo II") ; un personnage profondément humain (humaniste, attaché à l'interprète instrumentiste), chaleureux, solidement vivant (aux plaisirs simples), à la fois très superficiel (voire futile et anecdotique, menteur) et profond, artistique et protéiforme (collaboration avec Sanguinetti, Ecco, Calvino)... Premières œuvres significatives : "Concertino" (1951, pour clarinette, violon et orchestre, énergique), "Chamber Music" (1953, pour voix et trio, sensuel et pointilliste), et "Nones" (1954, pour orchestre). Instrument pratiqué : piano (sa carrière de pianiste de concert a été brisée très jeune par une blessure à la main, un peu comme Robert Schumann, mais il est resté pianiste accompagnateur, notamment de son épouse), orchestre (occasionnellement, comme chef).Moderniste-Sériel. Luciano Berio est un des 10 compositeurs majeurs de la Musique Contemporaine ; son langage musical est à la fois unique (reconnaissable) et ancré dans son temps, avec une prédisposition particulière pour la voix humaine (marié à la soprano Américaine Cathy Berberian jusqu'en 1965) et un réel intérêt pour le Rock et le Folk (leur consacrant des essais et les mêlant dans le creuset de son imagination, pour une musique libre, sans frontières), pour le collage, pour l'électro-acoustique ; il a également «révolutionné» (dynamité) la nature du genre opéra contemporain par le non-livret, par la projection in-out ; sa musique semble couler de source, tant elle sonne naturelle et élégante, mais l'écriture et l'interprétation en révèlent la grande complexité, la solidité de facture, et elle est marquée par le sentiment émotionnel (la théâtralité, sans épanchement) et la fascination pour l'écriture savante ; ses 15 "Sequenza" (avec en plus "Les Mots sont allés", sur le nom de Paul Sacher, pour violoncelle, 1978) sont d'une telle portée qu'elles ont influencé les compositeurs de la génération suivante, qui beaucoup se sont mis à la composition de pièces pour instrument seul (autre que le piano) ; à noter que sa musique est plutôt difficile d'accès, sauf quelques pièces atypiques et distinctes, souvent des transcriptions et des arrangements ou des reconstructions, pas essentielles, voire anecdotiques, mais belles et utiles pour découvrir son univers ("Folk Songs", "Rendering" d'après Schubert, "Orfeo II" d'après Monteverdi, "Beatles Songs", etc.)… Pièces emblématiques : "Folk Songs" (très accessibles, d'après des chansons du folklore populaire, pour mezzo-soprano et 7 instrumentistes, 1964), "Tema, Omaggio a Joyce" (1958, pour électronique seule), la série unique des 15 "Sequenza" (1958-2002, œuvres phares pour divers instruments en solo, chacune durant de 6 à 25 minutes) : I (pour flûte, 1958, œuvre ouverte, avec notation proportionnelle), II (pour harpe, 1963), III (pour voix de femme, 1966), IV (pour piano, 1966), V (pour trombone, 1965), VI (pour alto, 1967), VII (pour hautbois, 1969), VIII (pour violon, 1976, en hommage à la Chaconne de la partita en ré mineur de Bach), IXa (pour clarinette, 1980), IXb (pour saxophone, 1981), X (pour trompette et piano résonant, 1984), XI (pour guitare, 1988), XII (pour basson, 1995, avec de longues notes tenues dérivantes, presque spectrale), XIII (pour accordéon, 1996), XIV (pour contrebasse, 2002), la série des 7 "Chemins" (1964-1996, pour ensembles, extensions libres de certaines Sequenzas, sommets de la musique pour ensemble), "Circles" (1960, pour soprano, harpe et percussions), "Sinfonia" (1968, pour voix, orchestre et collages, tube romantique), Concerto pour 2 pianos (1973), "Eindrücke" (1974), "Coro" (1976, pour voix et ensemble), "Corale" (1982, pour violon et 19 instruments, un dialogue tramé et insistant), "Voci" (1984, pour alto et orchestre, non écouté en concert), "Formazioni" (1987, pour un orchestre et des groupes d'instrumentistes éloignés, énergique et proliférant), et ses 3 «faux» opéras "La Vera Storia" (1982, opéra), "Un Re in Ascolto" (1984, opéra) et "Outis" (1996, opéra, non écouté en concert).

 

 

ŒUVRE(S) SÉLECTIONNÉE(S)

CRÉATIONTITREANALYSETEMPSVALEURNIVEAU
1958Thema, Omaggio a Joyce (bande) [33 ans]Electronique (pour 4 canaux sortant vers 4 haut-parleurs). La première œuvre électronique du compositeur, belle et poétique, réalisée à partir d'un extrait d'Ulysse (en anglais, de James Joyce), comprend l'incrustation de la voix de la cantatrice Cat… … suite | … plus (portrait compositeur)7xxx++
1958Sequenza I (flûte solo) [33 ans]Flûte-solo. La première, et une Sequenza parmi les plus fameuses, est une étude de virtuosité polyphonique, avec une très grande vitesse de transformation, de concentration et d'alternance entre les motifs, selon une mélodie harmonique ; le discours … … suite | … plus (portrait compositeur)6xxx++
1960Circles (voix de femme, harpe, 2 percussions) [35 ans]Voix-Harpe (cordes pincées)-Percussion. Le titre indique le caractère circulaire de l'œuvre (ABCBA), basée sur 3 poèmes de Cummings ("Singing", "Riverly is a Flower", "N(o)w") : ce lieder est unique par l'accompagnement des percussions et par l'osmos… … suite | … plus (portrait compositeur)18xxx+++
1961Epiphanie (voix de femme et orchestre) [36 ans]Orchestre (petit)-Voix. De la même veine que "Circles", cette œuvre est une des pièces majeures pour voix et orchestre (considérablement révisée en 1965, et en 1992) : elle comporte 8 parties, en 5 pièces vocales sur des poèmes (comme des apparitions… … suite | … plus (portrait compositeur)40xxx+++
1963Sequenza II (harpe solo) [38 ans]Harpe-solo. Une Sequenza parmi les plus fameuses qui se démarque de la harpe impressionniste (élégiaque, antique) pour paraître abrupte, rêche, contrastée ; une pièce novatrice et d'une grande virtuosité qui s'ouvre sur des effets de résonance, puis … … suite | … plus (portrait compositeur)9xxx++
1965Laborintus II (voix, ensemble et bande) [40 ans]Ensemble (petit)-Voix-Bande. Un labyrinthe (d'où le titre) littéraire et musical dans lequel l'auditeur voyage en compagnie d'un récitant (des poèmes d'Edoardo Sanguinetti, des extraits de la Divine Comédie de Dante, et des textes d'Ezra Pound et T.S… … suite | … plus (portrait compositeur)35xxx++
1966Sequenza V (trombone solo) [41 ans]Trombone-solo. Une Sequenza parmi les plus fameuses qui inclut une dimension humoristique (presque du théâtre musical à la Kagel), car l'instrumentiste joue, mime et aussi chante (par exemple, en «wappant» comme le trombone), simultanément ou en dial… … suite | … plus (portrait compositeur)7xxxx++
1967Sequenza VI (alto solo) [42 ans]Alto-solo. Une Sequenza parmi les plus fameuses qui est entièrement parcourue par de longs fourmillements cisaillements, très serrés, puissants, avec quelques digressions courtes, calmes et sinueuses ; extraordinaire voyage en trémolos ; à noter : la… … suite | … plus (portrait compositeur)13xxxx++
1968Sinfonia (8 voix solo et orchestre) [43 ans]Orchestre (petit)-Voix (8 parties vocales, à l'origine pour le groupe Jazzy des Swingle Singers, qui peuvent être amplifiés). Une alchimie étonnante entre la musique (tantôt mystérieuse, tantôt chaotique, précipitée) et des textes parlés (Français, A… … suite | … plus (portrait compositeur)30xxxx++++
1969Sequenza VII (hautbois solo) [44 ans]Hautbois-solo. Une Sequenza parmi les plus fameuses, polyphonique et d'une grande difficulté d'exécution, qui contraste par l'urgence du phrasé instrumental et la lenteur du parcours musical (immobilité des registres, répétition de certains intervall… … suite | … plus (portrait compositeur)7xxxx++
1976Coro (voix et ensemble) [51 ans]Ensemble-Voix. Un chef d'œuvre humaniste qui retrace l'épopée de l'Homme, qui mélange les langues, les folklores et les styles (Babel!) ; notamment le chœur (40 chanteurs, soit 4 voix par 10, chaque voix étant associée et, plus précisément, étant pla… … suite | … plus (portrait compositeur)60xxxxx+++
1980Sequenza IX (clarinette solo) [55 ans]Clarinette-solo. Une Sequenza parmi les plus fameuses (probablement la plus inspirée), la IXa, pour clarinette, polyphonique et d'une grande difficulté d'exécution, qui est une longue mélodie, avec répétitions, retours, symétries et échanges ; à nouv… … suite | … plus (portrait compositeur)14xxxxx++
1982Corale (violon, 2 cors et 17 cordes) [57 ans]Ensemble (petit, avec violon concertant). Un prolongement-extension (pour violon, cordes et 2 cors) de la Sequenza VIII pour violon solo (1976), avec une réminiscence de la Chaconne de Bach et de danses populaires ; le violon, soliste, commence par u… … suite | … plus (portrait compositeur)16xxx++
1982La Vera Storia (opéra) [57 ans]Opéra théâtre (anti-opéra). Action musicale, sur un livret d'après Italo Calvino [L'Histoire Véritable], en 2 actes ; l'œuvre est un opéra sans en être un (une histoire de vengeance à rebondissements, Verdienne, avec bals, ballades, accompagnées par … … suite | … plus (portrait compositeur)120xxxxx++
1984Un Re in Ascolto (opéra) [59 ans]Opéra théâtre (anti-théâtre). Action musicale en 2 parties, sur un livret d'après Italo Calvino, avec des extraits d'un poème autour du thème de la Tempête de Shakespeare [Un Roi à l'Écoute] ; un opéra en jeu de miroirs, à la fois par les textes et p… … suite | … plus (portrait compositeur)100xxxx++
1984Sequenza X (trompette solo) [59 ans]Trompette-solo. Une Sequenza parmi les plus fameuses, polyphonique et d'une très grande difficulté d'exécution, qui est une longue déclamation linéaire, naturelle (pas de sourdine, seulement la main gauche comme écran, et rarement), presque nue (avec… … suite | … plus (portrait compositeur)15xxxx++
1988Sequenza XI (guitare solo) [63 ans]Guitare-solo. Une Sequenza, unique par le choix de l'instrument soliste, qui utilise 3 types de matériaux, un dans la tradition du Flamenco, un deuxième dans la tradition classique et le troisième expérimental, avec de continuels échanges entre eux e… … suite | … plus (portrait compositeur)16xxxx++
1996Sequenza XIII (accordéon solo) [71 ans]Accordéon-solo. Une Sequenza parmi les plus fameuses qui utilise un instrument populaire de manière novatrice et très virtuose (donc sans rapport avec la tradition, fait penser à une orgue harmonium) ; les thèmes se succèdent en donnant le sentiment … … suite | … plus (portrait compositeur)9xxxx++

 

 

ACTUALITÉ [Créations, Reprises, Projets]

légendeNé le 24 Octobre 1925

M.A.J.-Actus : 2017/06/30.
Mort le 26 Mai 2003 ; reprise de "Altra Voce" (créé en 1999, réussi), pour flûte alto, mezzo soprano et électronique live, le 29 Juin 2017, à Paris ; reprises de "Sequenza V" pour trombone, le 6 Février 2016, de "Sequenza III" pour voix de femme, et "Opus number zoo" le 14 Février 2016, au Festival Présences, à Paris ; régulièrement joué, notamment les pièces en solo ("Sequenza") entrées au répertoire, ainsi que d'autres pour voix, plus accessibles ("Folk Songs") ; un site Internet a été créé par Talia Pecker Berio, ses amis et des institutionnels en Anglais et en Italien, dans le cadre d'un centre d'études (Centro Studi) sur le compositeur (existant depuis longtemps). Site Internet personnel (pas d'extraits musicaux): www.lucianoberio.org/en* Reco(s)-Accès-facile (relativement à son catalogue)… "Folk Songs" (1973, version pour mezzo et ensemble ; Extrait-Vidéo (parmi d'autres) |

* Conseil-découverte : "Sinfonia" (1968, pour voix, orchestre et collages) |

* Conseil-approfondissement : "Coro" (1976, pour voix et ensemble) |

 

Actualisation de la page (hors actualités) : 15-Février-2016

© Jean Henri Huber, Musique Contemporaine.Info, 2005-2017 Pour retourner à la page d'accueil: BIENVENUE !
Retour Haut de page