legend

Adams | Adès | Amy | Andre | Babbitt | Barber | Barraqué | Bayle | Bedrossian | Benjamin | Berio | Bernstein | Bertrand | Birtwistle | Boesmans | Boucourechliev | Boulez | Britten | Cage | Campana | Carter | Cavanna | Chostakovitch | Chowning | Connesson | Copland | Crumb | Dalbavie | Dallapiccola | Dao | Denisov | Dillon | Durieux | Dusapin | Dutilleux | Eloy | Eötvös | Escaich | Fedele | Feldman | Fénelon | Ferneyhough | Ferrari | Ginastera | Glass | Goeyvaerts | Górecki | Greif | Grisey | Haas | Harvey | Henry | Henze | Holliger | Huber | Ingólfsson | Jolas | Jolivet | Kagel | Khatchatourian | Kurtag | Lachenmann | Levinas | Ligeti | Lindberg | Lutoslawski | Machover | Maderna | Manoury | Mantovani | Maresz | Messiaen | Monnet | Murail | Nancarrow | Nono | Nunes | Ohana | Pablo | Pärt | Parmégiani | Partch | Pécou | Penderecki | Pesson | Posadas | Poulenc | Pousseur | Radulescu | Reich | Rihm | Riley | Risset | Robin | Romitelli | Saariaho | Scelsi | Schaeffer | Schnittke | Schoeller | Sciarrino | Stockhausen | Stravinsky | Takemitsu | Tanguy | Tippett | Ullmann | Ustvolskaya | Varèse | Vivier | Wessel | Xenakis | Young | Zimmermann |



* LEONARD BERNSTEIN (1918 - 1990), USA

 

SYNTHÈSE BIOGRAPHIQUESTYLE MUSICAL
Leonard Bernstein [1918, USA (Lawrence, Massachusetts) - 1990, USA (New York), décédé à 72 ans] (prononcer «beurnstinn» en sachant qu'en France, l'usage est plutôt bizarrement «bernchtailn», avec un incompréhensible tribut Allemand) étudie à Boston le piano et la direction d'orchestre avec Fritz Reiner et Walter Piston et l'orchestration à Philadelphie (au Curtis Institute, avec comme condisciples, Samuel Barber et Gian Carlo Menotti), avant son diplôme à Harvard (1937 - 1939) ; pour payer ses études, il fait des arrangements musicaux sous le pseudonyme Lennie Amber (amber est la traduction de son patronyme Allemand) ; en 1943, il est nommé chef assistant d'Arthur Rodzinki à l'Orchestre Philharmonique de New York, quand il doit remplacer Bruno Walter, le 14 Novembre, au pied levé à Carnegie Hall (début de carrière fracassant) ; il travaille avec Serge Koussevitsky dont il est l'assistant en 1940 à Tanglewood et à qui il succède en 1951 ; l'essentiel de sa vie a été consacré à la direction d'orchestre, notamment au Philharmonique de New York de 1958 à 1969, puis en tant que chef invité à Vienne, Amsterdam, Londres, Berlin et Paris (le «National»), pour se laisser du temps à la création (musique, poésie) ; le personnage est affublé d'un physique de star de cinéma, d'un caractère magnétique et excentrique, d'une suractivité et d'une énergie légendaires (travailleur acharné autant que fêtard) ; il se lie d'une amitié plus que tendre (lettres passionnées) avec Aaron Copland dont il crée "Connotations" en 1962, lors du 1er concert télévisé de l'histoire, puis avec bien d'autres (Dimitri Mitropoulos) ; il est marié en 1951 avec une cantatrice Sud-Américaine (3 enfants) et, ce qui crée scandale à l'époque, il est bisexuel, notamment depuis 1971 avec Tom Cochrane, un auteur et chanteur Canadien (né en 1953) ; malgré les succès de compositeur et de chef, sa vieillesse, à partir de la fin des années 70, est assez erratique (alternance de phases d'exaltation suractive et de phases de dépression profonde, mysticisme de plus en plus affirmé). Site Internet : www.leonardbernstein.com (en Anglais, avec une Newsletter)... Première œuvre significative : Symphonie n°1 "Jeremiah" (pour mezzo-soprano et orchestre, 1943). Instrument pratiqué : piano, orchestre (chef professionnel).Progressiste-National. Leonard Bernstein est davantage connu comme un chef d'orchestre exceptionnel (de Haydn à Mahler) ; la renommée de compositeur est venue tardivement en 1957 avec la géniale comédie musicale en 2 actes "West Side Story" pour Broadway (transposition moderne de Roméo et Juliette de Shakespeare), dont ont été tirés un film culte réalisé par Robert Wise en 1961 et des Danses Symphoniques (1957-1961, qu'il faut absolument écouter dans une interprétation moderne, non datée) pour une chorégraphie de Jerome Robbins ; voire dès 1955 avec "Candide" (en hommage à Voltaire, une opérette moderne dans laquelle se mêlent ironie, dérision, pessimisme); sa musique, très accessible, influencée par Stravinsky, Copland, Mahler et Hindemith, mêle le Jazz, le folklore populaire, le choral religieux, les songs, l'opéra Italien, la Pop Music, et le bastringue, et traite sans vulgarité ni complaisance des thèmes universels tels que la condition humaine ou la foi… Pièces emblématiques : "On the Town" (1944, pour orchestre et ballet, comédie musicale, puis transposée au cinéma en 1949 par Stanley Donen, avec Gene Kelly et Frank Sinatra), "Prelude, Fugue and Riffs" (1949, pour clarinette solo et ensemble de jazz, jubilatoire et répétitive), "Candide" (1955, opérette-cabaret-opéra, d'après le roman initiatique de Voltaire, pétillant, ironique et humaniste, avec une musique «patchwork» inventive et grinçante), Symphonie n°2 "L'Âge de l'Anxiété" (1949, révisée en 1965, pour piano et orchestre, une réussite ambitieuse par son atmosphère unique), "Sérénade" (1954, pour violon et orchestre à cordes et percussions, virtuose et légère, néo-romantique avant l'heure, d'après le Banquet de Platon), Symphonie n°3 "Kaddish" (1963, pour grand orchestre, récitant et voix, gigantesque oratorio et acte de foi Judaïque d'après l'Ancien Testament), "Chichester Psalms" (1965, pour voix de garçon, chœur et orchestre), "Song Fest" (1977, pour 6 chanteurs et orchestre, non écouté), "Divertimento" (1980, pour orchestre, pétri de fantaisie juvénile, d'humour parodique et grinçant), "Halil" (1981, pour flûte et petit orchestre, non écoutée en concert), "A Quiet place" (1983, musique de scène et opéra dans l'opéra).

 

 

ŒUVRE(S) SÉLECTIONNÉE(S)

CRÉATIONTITREANALYSETEMPSVALEURNIVEAU
1949Symphony The Age of Anxiety (grand orchestre) [31 ans]Orchestre (grand, avec piano soliste, non concertant). Une œuvre magnétique par sa couleur grise et variée à la fois, la plus originale de ses 3 Symphonies ("Kaddish" est plus accessible), dans laquelle le piano n'est pas concertant, mais fondu dans … … suite | … plus (portrait compositeur)36xxx+++++

 

 

ACTUALITÉ [Créations, Reprises, Projets]

légendeNé le 25 Août 1918

M.A.J.-Actus : 2012/11/17.
Mort le 14 Octobre 1990 ; régulièrement joué, notamment les comédies musicales et les symphonies ; la reprise de "Candide" au Chatelet en Décembre 2006 a été une révélation ; la Symphonie "Kaddish" a été reprise à l'UNESCO le 26 Janvier 2009. Site Internet personnel (pas d'extraits musicaux): www.leonardbernstein.com

* Conseil-découverte : "West Side Story" (1957, comédie musicale en 2 actes) |

* Conseil-approfondissement : Symphonie n°2 "L'Âge de l'Anxiété" (1949-1965, pour piano et orchestre) |

 

Actualisation de la page (hors actualités) : 17-Novembre-2012

© Jean Henri Huber, Musique Contemporaine.Info, 2005-2017 Pour retourner à la page d'accueil: BIENVENUE !
Retour Haut de page