legend

 

CONCERTO GROSSO N°1

 

Alfred Schnittke : Concerto grosso n°1 (2 violons, clavecin, piano préparé et orchestre de chambre)
DONNÉES-CLÉSANALYSE
  • Année-création : 1977
  • Âge-compositeur : 43 ans
  • Ancienneté (vs. 2017) : 40 ans
  • Durée-pièce : 31 mn
  • Valeur-catalogue : marquante (xxx)
  • Accessibilité-écoute : facile (++++)
  • Type-Effectifs : ensemble instrumental
Ensemble (grand, avec 2 violons solistes, clavecin, piano préparé et 21 cordes). Le premier d'une série de 6 ouvrages écrits pour une formation restreinte et dans un style polystylistique avec multi-collages et citations (vraies ou fausses) ; une musique marquée par une variété stupéfiante, par l'éclectisme comme un melting pot d'influences (tout en étant cohérente), par une instrumentation colorée : des passages épurés côtoient des explosions de violence, des clusters massifs, des citations textuelles de chants populaires Russes et Soviétiques, une valse déconstruite et un troublant épisode de tango ralenti ; en 6 courtes sections : (1) preludio (andante), la pièce s'ouvre par une méditation acidulée (contrastée par les basses en ostinato) au piano préparé, ensuite enrichie par les cordes (toutes aussi acidulées, peu à peu contrastées par les graves), le mystère s'installant de plus en plus, le parcours devenant de plus en plus dissonant jusqu'à un tutti aux cordes, pour s'apaiser aussitôt ; (2) toccata (allegro), diamétralement différente, avec intervention d'une scansion rapide dansante, insistante, puis libérée aigre-douce (polyphonique, avec un clin d'œil au concerto baroque, mais ici polytonal), (3) recitativo (lento), se mouvant dans l'extrême grave et le contemplatif, évoluant vers le tendu dramatique (chromatique) ; (4) cadenza (sans indication de tempo, pour les violons), courte, avec un motif chromatique puissant et lent, et le célèbre pseudo-tango ; (5) rondo (agitato), avec une course de pizzicati, puis un soliloque à deux qui s'entremêle, contrepointé par le clavecin ; (6) postludio (andante, allegro, andante), court, avec des cris suraigus contrastés par une phrase élégiaque aux contrebasses et violoncelles, et enfin retour au thème initial, comme une boucle ; une transposition pour flûte, hautbois, clavecin, piano préparé et orchestre à cordes, plus colorée, a été aussi réalisée par le compositeur ; à savoir, pour l'anecdote, la 1ère mention du terme Concerto Grosso dans l'histoire dela Musique date de 1698 chez L. Gregori ; Extrait-Vidéo [création : 12 (?) Août 1977, à Salzbourg (Allemagne), avec Gidon Kremer au violon et Alfred Schnittke au clavecin]... de la même veine, les 5 autres Concerti Grossi : n°2, pour violon, violoncelle et orchestre (1982), n°3, pour 2 violons, clavecin et cordes (1985), n°4, pour violon, hautbois, clavecin et orchestre (1988), n°5, pour violon, piano et orchestre (1991), n°6, pour piano, violon et cordes (1993)

 

COMPLÉMENTS D'ANALYSE (EXTERNES)
[Gil Pressnitzer, Association espritsnomades.com, 25 Novembre 2007 | dans cette œuvre passent des citations non déguisées, des racines de notre passé qui réaffleurent sous le soc du présent, des citations imaginaires, un lied et même un tango ; les formes du passé sont bien sûr ressuscitées (canons, toccata, solo et tutti) ; définir cette œuvre est délicat, surtout que le compositeur n'aimait pas les commentaires sur ses œuvres : il parlait souvent pourtant de cette musique comme étant une tentative difficile et quasi-impossible à terminer ; sorte de «Huit et demi» Fellinien en musique, cette musique tente de se faire, ne se fait pas et entre-temps le film s'est achevé ; pour bâtir l'univers du Concerto Grosso n°1, le compositeur fait se juxtaposer trois sphères musicales mélangées, concassées entre elles dans leur opposition constante et étonnamment réunies à la fin dans notre mémoire inconsciente : d'abord, la sphère de musique baroque se bâtit autour de Vivaldi et de Corelli ; ensuite, la sphère moderne est bâtie autour d'un chromatisme total libre et de micro-intervalles ; enfin, la sphère du banal est faite de musique fonctionnelle, c'est-à-dire le quotidien de nos jours et son utilitaire exacerbé ; le compositeur indique qu'il a appelé cette œuvre concerto grosso pas seulement du fait de la formation solistes-tutti mais par la lutte entre ces 3 sphères ; aussi dans la pensée du compositeur, rien n'est acquis, aucune valeur n'est stable et le vulgaire doit faire irruption à chaque instant dans le dramatique et le lyrique ; le Concerto Grosso n'est pas un regard nostalgique sur le temps passé, mais par son jeu de miroirs, de citations, de mélange entre styles une véritable machine à ébranler les certitudes ; partant du fait que même le modernisme le plus actuel s'émousse malgré toute hardiesse, pour redevenir instantanément du passé, du périmé, le compositeur joue à fond le mélange des temps ; le piano préparé a d'ailleurs dans cette œuvre un rôle d'aiguillon de relance perpétuelle, de menace extérieure ; le tango et le lied sont le liant au monde terrestre de la boue des jours, leur joie aussi ; au-delà d'une simple pochade, cette œuvre pose philosophiquement la question de l'actualité du temps et sa fuite : tout est déjà passé, tout se mêle, tout se vaut, en fait rien n'est jamais acquis].

[ajouter un texte personnel d'analyse? envoi via formulaire]

 

Style musical du compositeur
Russie - Opportuniste (tendance polystylistique). Alfred Schnittke est un compositeur important (encore peu connu en Occident), un musicien pourvu d'une inspiration prolifique et d'une riche musicalité qui comme une éponge absorbe les influences : l'école Russe d'abord (Prokofiev et Chostakovitch), le mouvement dodécaphoniste (Berg), les clusters et le post-sériel ensuite (après la visite de Nono à Moscou en 1963), le collage (Zimmermann), la couleur par les timbres (Lutoslawski), la musique électroacoustique, le postmodernisme et le néo-romantisme enfin, selon une «recette» intuitive, polystylistique, en couches superposées ou en blocs juxtaposés ; son style manie l'art de la transition, de l'association et de la superposition d'idées (ses emprunts incessants, son melting-pot de citations, ses volte-faces, son éclectisme passéiste ont été critiqués, mais comme ils sont pleinement assumés, cohérents, et sans faille dans l'inspiration, il faut davantage le considérer comme un re-créateur, un musicien mélodiste, typiquement Russe) : son esthétique est totalement accomplie à partir de 1968 («seconde» période créatrice, dite polystylistique, à partir de la 2ème Sonate pour violon et piano) ; sa musique possède une grande cohérence en ligne avec le personnage : expressive, de couleur grise à noire (angoisse profonde, malaise existentiel), de tonalité aigre-douce, imprévisible-énigmatique (chaos, climats croisés, courants multiples, emprunts vrais-faux), contant une histoire souvent comique (par dérision ou détournement) ou ludique, voire fantasque ; il a une prédilection pour le violon et autres instruments à cordes, auxquels il a consacré beaucoup d'œuvres, et il a toujours considéré Gustav Mahler comme le maître absolu ; hétéroclite, parfois jusqu'au grotesque, il remanie aussi toute la mémoire collective en la mixant-fondant pour assembler un patchwork qui a du sens, même grossier, même incongru, qui s'appuie sur des formes traditionnelles trahies (fausse symphonie, faux opéra, faux concerto grosso), dans une démarche parallèle à Mauricio Kagel ; après son dramatique accident de santé (1985), son inspiration s'amenuise et s'oriente vers l'ascèse... Pièces emblématiques (sur un catalogue total de 253 numéros d'opus, y compris près de 80 musiques de films et de nombreuses transcriptions, mais seulement 60 pièces après 1985): Sonate n°2 "Quasi una Sonata" pour violon et piano (1968, détournement de la sonate), Symphonie n°1 (1972, non écoutée en concert, sur un total de 9, la zéro étant non numérotée, la 9ème étant inachevée), Quintette pour piano (1976, orchestré comme "In Memoriam" en 1978), Concerto grosso n°1 (1977, néo-baroque, sur un total de 6, de haute facture), "Requiem" (1977, au climat étrange, théâtral, avec des motifs récurrents), Concerto pour piano et orchestre à cordes (1979, contrastant ombre et lumière), "Ritual" (1985, pour grand orchestre), Concerto pour alto (1985, innovant par la dérive chromatique), et de manière générale ses autres concertos et sa musique de chambre (notamment, le Trio à Cordes de 1985, la seconde Sonate pour violoncelle et piano de 1994, les Quatuors à cordes n°2 de 1980 et n°3 de 1978). légende Portrait

 

 

Actualités du compositeur [Créations, Reprises, Projets]
légendeNé le 24 Novembre 1934

M.A.J.-Actus : 2011/01/23.
Mort le 3 Août 1998 ; très peu d'actualités en concert (à notre connaissance) en France… mais les parutions discographiques sont régulières

Site Internet personnel : www.schnittke.de
Conseil-découverte : Concerto grosso n°1 (1977)

Conseil-approfondissement : Concerto pour alto (1985)

 

Actualisation de la page : 4-Juin-2015




Liste BDD de toutes les pièces sélectionnées (historicisées) par compositeur (alphabétique)  | Adams - Phrygian Gates , Shaker Loops , Chamber Symphony | Adès - Living Toys , Asyla | Amy - D'un Espace Déployé , Orchestrahl | Andre - Le Loin et le Profond | Andriessen - De Staat | Aperghis - Récitations | Babbitt - Quatuor n°2 | Bacri - Suite n°4 | Barber - Concerto pour violon , Knoxville : Summer of 1915 , Vanessa , The Lovers | Barraqué - Sonate pour piano , Concerto pour clarinette | Bayle - Jeïta | Bedrossian - Transmission , It , Charleston | Benjamin - At First Light , Antara , Into the Little Hill | Berio - Thema, Omaggio a Joyce , Sequenza I , Circles , Epiphanie , Sequenza II , Laborintus II , Sequenza V , Sequenza VI , Sinfonia , Sequenza VII , Coro , Sequenza IX , Corale , La Vera Storia , Un Re in Ascolto , Sequenza X , Sequenza XI , Sequenza XIII | Bernstein - Symphony The Age of Anxiety | Bertrand - Mana , Vertigo | Birtwistle - Tragoedia , Punch and Judy , The Triumph of Time , Carmen Arcadiae Mechanicae Perpetuum , Agm , The Mask of Orpheus , Earth Dances | Boesmans - Surfing , Reigen | Boucourechliev - Archipels - Anarchipels | Boulez - Douze Notations , Sonatine , Première Sonate , Le Visage nuptial , Deuxième Sonate , Soleil des Eaux , Livre pour Quatuor , Structures, premier Livre , Le Marteau sans maître , Structures, deuxième Livre , Troisième Sonate , Figures Doubles Prismes , Pli selon Pli, Portrait de Mallarmé , Eclat/Multiples , Domaines , Livre pour Cordes , Cummings ist der Dichter , Explosante-fixe , Rituel in Memoriam Bruno Maderna , Messagesquisse , Notations , Répons , Dérive 1 , Memoriale , Dialogue de l'Ombre Double , Dérive 2 , Anthèmes I et II , Incises , Sur Incises | Britten - Peter Grimes , The Turn of the Screw , War Requiem , Quatuor à cordes n°3 | Cage - Sonates et Interludes , Concerto pour piano | Campana - Timing | Carter - Double Concerto , Concerto pour piano , Concerto pour Cor | Cavanna - Concerto pour violon | Cerha - Spiegel I-VII | Chostakovitch - Trio n°2 opus 67 , Vingt-quatre Préludes et Fugues , Concerto n°1 , Quatuor n°8 , Symphonie n°15 , Quatuor n°15 , Sonate pour alto | Chowning - Stria | Connesson - Supernova | Copland - Appalachian Springs | Crumb - Black Angels , Vox Balaenae , Star-Child , Gnomic-Variations | Dalbavie - Miroirs transparents , Seuils | Dallapiccola - Canti di Prigionia , Il Prigioniero , Ulisse | Dao - Koskom | Denisov - Requiem | Dillon - Helle Nacht | Donatoni - Le Ruisseau sur l'Escalier | Dufourt - Saturne | Durieux - Devenir | Dusapin - Time Zones, Quatuor n°2 , Celo, concerto pour violoncelle , Perelà, Uomo di fumo | Dutilleux - Métaboles , Tout un Monde Lointain , Trois Strophes sur le Nom de Sacher , Quatuor Ainsi la Nuit , Timbres, Espace, Mouvement | Eloy - Kâmakalâ | Eötvös - Trois Sœurs | Escaich - Miroir d'Ombres | Fedele - Epos | Feldman - Durations I - V , Neither | Fénelon - Orion Mythologie II , Dix-Huit Madrigaux | Ferneyhough - Unity Capsule , Quatuor n°4 | Ferrari - Symphonie déchirée | Ginastera - Estancia , Concerto pour piano n°2 | Glass - Music in 12 Parts | Goeyvaerts - Sonate n°1 , Quatuor De Zeven Zegels | Górecki - Symphonie n°3 Sorrowful Songs | Greif - Trio , Sonate n°22 Les Plaisirs de Chérence , Sonate pour 2 violoncelles The Battle of Agincourt , Quadruple Concerto La Danse des Morts , Concerto pour violoncelle Durch Adams Fall | Grisey - Partiels , Modulations , Jour Contre-Jour , Talea , Accords perdus , Anubis et Nout , Vortex Temporum , Quatre Chants pour Franchir le Seuil | Haas - Monodie , In Vain , Natures Mortes , Aus-Weg | Harvey - Mortuos Plango, Vivos Voco , Bhakti , Advaya , Quatuor à cordes n°4, avec électronique , Wagner Dream , Speakings | Henry - Le Microphone bien Tempéré , Le Voile d'Orphée | Henze - Les Bassarides , Symphonie n°7 | Holliger - Scardanelli-Zyklus , Concerto pour violon Hommage à Louis Soutter | Huber - Tenebrae | Hurel - Loops III | Ingólfsson - La Métrique du Cri | Jolas - Quatuor n°2 , Stances | Jolivet - Cinq Danses Rituelles , Concerto pour ondes Martenot , Concerto n°2 pour trompette | Kagel - Heterophonie , Quatuor à cordes n°1 , Acustica , Ludwig Van, Homage by Beethoven , Exotica , Rrrrrrr… | Khatchatourian - Gayaneh , Spartacus | Kurtag - Messages de Feu Demoiselle R.V. Troussova , Kafka Fragmente , Stèle | Lachenmann - Air , Quatuor à cordes n°1 Gran Torso , Accanto , Tanzsuite mit Deutschlandlied , Mouvement - vor der Erstarrung , Das Mädchen mit den Schwefelhölzern | Levinas - Appels , Ouverture pour une Fête Étrange | Ligeti - Sonate , Six Bagatelles , Glissandi , Atmosphères , Poème symphonique , Aventures et Nouvelles Aventures , Requiem , Lux Aeterna , Lontano , Quatuor à cordes n°2 , Continuum , Concerto de Chambre , Le Grand Macabre , Trio , Etudes , Concerto pour piano | Lindberg - Kraft , Concerto pour clarinette | Lutoslawski - Musique Funèbre , Trois Poèmes d'Henri Michaux , Livre pour Orchestre | Machover - Hyperstring Trilogy | Maderna - Hyperion | Manoury - Sound and Fury , K… | Mantovani - Turbulences | Maratka - Zverohra | Maresz - Sul Segno | Martin - Iris | Messiaen - Quatuor pour La Fin du Temps , Vingt Regards sur l'Enfant Jésus , Turangalîlâ Symphonie , Quatre Études de Rythme , Oiseaux exotiques , Chronochromie , Et Exspecto Resurrectionem Mortuorum , Des Canyons aux Étoiles , Saint François d'Assise | Mikalsen - Concerto pour ondes Martenot et sinfonietta | Monnet - Bibilolo , Sans Mouvement, sans Monde | Murail - Gondwana , La Barque mystique , Terre d'Ombre , Pour Adoucir le Cours du Temps | Nancarrow - Studies for Player Piano | Nono - Liebeslied , Intolleranza , Como una Ola de Fuerza y Luz , Sofferte onde Serene , Fragmente-Stille an Diotima , Prometeo , No Hay Caminos, Hay que Caminar | Nunes - Nachtmusik I , Einspielung II , Quodlibet | Ohana - Tombeau de Claude Debussy , 24 Préludes | Pablo - Modulos I-II | Pärt - Credo , Fratres | Parmégiani - De Natura Sonorum | Partch - And on the 7th Day Petals Fell in Petaluma | Pécou - Symphonie du Jaguar , L'Oiseau innumérable | Penderecki - Anaklasis , Thrène à la Mémoire des Victimes d'Hiroshima | Pesson - Récréations Françaises , Bitume - Quatuor n°2 | Pintscher - Verzeichnete Spur | Posadas - Quatuor à cordes Liturgia Fractal | Poulenc - Dialogues des Carmélites , Sonate pour flûte , La Voix Humaine | Pousseur - Couleurs croisées | Radulescu - Capricorn's Nostalgic Crickets | Reich - Music for 18 Musicians , Different Trains , City Life | Rihm - Jakob Lenz , Tutuguri I-VI , Jagden und Formen | Riley - In C | Risset - Moments Newtoniens | Robin - Schizophrenia , Art of Metal III , Vulcano | Romitelli - Professor Bad Trip I , Amok Koma , Trash TV Trance | Saariaho - Du Cristal à la Fumée | Scelsi - Quattro Illustrazioni , Quatro Pezzi su una Nota sola , Aiôn , Xnoybis , Duo , Konx-Om-Pax , Pfhat | Schaeffer - Symphonie pour un Homme Seul | Schnittke - Concerto grosso n°1 , Concerto pour alto | Schoeller - Cinq Totems , Concerto pour violoncelle The Eyes of the Wind | Sciarrino - Introduzione all'Oscuro , Infinito Nero, Estasi di un Atto , Da Gelo a Gelo | Stockhausen - Klavierstücke I-VIII , Gesang der Jünglinge , Klavierstück XI , Gruppen , Kontakte , Carré , Klavierstück IX , Momente , Klavierstück X , Stimmung , Hymnen , Mantra , Sirius | Stravinsky - Threni , Requiem Canticles | Stroppa - Upon a Blade of Grass | Takemitsu - Waterways | Tanguy - Eclipse | Tippett - A Child of our Time , The Rose Lake | Ullmann - Der Kaiser von Atlantis | Ustvolskaya - Octuor , Composition n°2 , Sonate n°5 | Varèse - Déserts , Poème Électronique , Nocturnal | Vivier - Paramirabo , Lonely Child | Wessel - Contacts Turbulents | Xenakis - Metastaseis , Eonta , Nomos Alpha , Nuits , Persephassa , Antikhthon , Pléïades , Tetras , Thalleïn | Young - The Well-tuned Piano | Zimmermann - Die Soldaten , Concerto pour violoncelle En Forme de Pas de Trois , Requiem pour un jeune Poète , Ekklesiastische Aktion



© Jean Henri Huber, Musique Contemporaine.Info, 2005-2017 Pour retourner à la page d'accueil: BIENVENUE !
Retour Haut de page