legend

 

CONCERTO POUR VIOLON

 

Samuel Barber : Concerto pour violon (violon et orchestre)
DONNÉES-CLÉSANALYSE
  • Année-création : 1941
  • Âge-compositeur : 31 ans
  • Ancienneté (vs. 2017) : 76 ans
  • Durée-pièce : 23 mn
  • Valeur-catalogue : marquante (xxx)
  • Accessibilité-écoute : immédiate (+++++)
  • Type-Effectifs : concerto pour violon
Violon (concertant)-Orchestre. Un concentré d'épanchements, lyriquement exaltant et élégiaque, puis de rythmes, fait d'envolées, de sauts, de jaillissement, dans un langage plutôt passéiste et (post)romantique ; les 2 premiers mouvements sont très mélodieux et élégiaques, avec de beaux dialogues entre le violon et les vents de l'orchestre : le 1er, Allegro de forme sonate, d'une grande émotion (sans sentimentalité) avec un lyrisme chaleureux et étiré (le thème doux initial est lancé d'emblée par le soliste), le 2ème, Andante, est une rêverie lyrique, avec un solo initial de hautbois obsédant, repris par le violon alangui et par les tutti (avec force emportements sentimentaux) ; le brusque et tumultueux finale part bondissant et, de façon inattendue, dans la direction opposée aux mouvements précédents, avec une virtuosité telle que c'est un vrai challenge pour le soliste ; pour l'anecdote, la commande provient du père fortuné d'un jeune virtuose qui s'est plaint de la facilité technique des 2 mouvements proposés, ce qui a poussé le compositeur à en ajouter un 3ème... que le présumé prodige n'a pas pu jouer [création : 7 Février 1941, à Philadelphie (USA)]... de la même veine, le concerto pour violoncelle (1945), voire, plus progressiste (un peu), le concerto pour piano (1962)

 

COMPLÉMENTS D'ANALYSE (EXTERNES)
[Keith Horner, 7 Juin 2006, livret CBC Records | le compositeur a appelé la pièce son «concerto da sapone» (son «concerto savon») ; et plus d'une fois il a dû souhaiter pouvoir oublier les circonstances qui ont entouré la commande de cette œuvre : le mécène qui lui avait offert son cachet était Samuel Fels, le riche fabricant du savon Fels Naptha, qui était également membre du conseil d'administration du Curtis Institute of Music et le violoniste désigné était Iso Briselli, son fils adoptif et héritier ; M. Fels avait été bien inspiré lorsqu'il s'adressa à Samuel Barber : peu connu, le compositeur n'avait encore décroché aucune commande importante, mais sa musique avait suscité de l'intérêt l'année précédente, en 1938, lorsque Toscanini avait dirigé la création et la radio-diffusion de son "Adagio pour cordes" ; M. Fels offrit US$ 1000, une grosse somme pour un compositeur jeune et inconnu ; le compositeur achève les 2 premiers mouvements pendant l'été 1939 en Suisse ; il se trouvait au Festival de Lucerne, conçu comme étant le pendant anti-Nazi de Salzbourg, avec son compagnon Gian Carlo Menotti et plusieurs musiciens de haut vol ; quelques mois plus tard, il commence le Finale à Paris, mais par suite de l'invasion imminente de la Pologne par les Nazis, tous les Américains sont encouragés à quitter l'Europe ; on l'aide à obtenir un billet de passage pour la traversée sur le Champlain (son acompte de US$ 500 est donc dépensé) ; entre-temps, Briselli a jugé que les 2 premiers mouvements de l'œuvre étaient «trop simples et pas assez brillants pour un concerto», mais lorsque le compositeur lui présente une esquisse de son brillant Finale, Briselli déclare qu'il est «trop difficile à jouer» ; on convoque rapidement un comité au Curtis Institute ; le choix se rabat sur un étudiant du violon assis dans la salle commune ; on lui remet une esquisse au crayon d'une partie du Finale, on lui donne 2 heures pour l'apprendre en lui disant de «le jouer vite» et de revenir «en tenue de soirée», prêt à l'interpréter devant quelques personnages importants ; cette exécution improvisée a lieu au studio du grand pianiste Josef Hofmann ; il y eut des bravos, on servit le thé et des biscuits, Briselli perdit ses droits sur la création et Barber finit par recevoir les US$ 500 qui lui étaient encore dus ; d'entrée de jeu, les premiers accords déjà en disent long : après une roulade du piano, le soliste et l'orchestre commencent ensemble, sans aucun esprit d'affrontement, car le soliste n'est pas un héros qui jouerait contre l'orchestre ; l'accord est en sol majeur; le concerto tout entier est ancré dans la tonalité ; le violon continue sur une mélodie merveilleusement lyrique ; quant au contraste dynamique, on le trouvera plus tard dans le mouvement, mais l'impression générale qui s'en dégage est un sentiment de calme ; l'Andante ouvre sur une autre mélodie superbe et chaleureuse, jouée cette fois par le hautbois ; le compositeur laisse au hautbois, puis aux cordes et au cor, le soin d'en tracer les contours avant de ré-introduire le violon solo ; même là, le soliste présente une musique différente, plus rhapsodique, quitte à s'attarder sur le thème principal plus tard, joué sur la corde inférieure de sol ; le Finale est, pour le soliste, un véritable tour de force, persistant, excitant et viscéral, avec des triolets en succession rapide ; ses harmonies ont un côté cinglant, qui est moins évident dans les harmonies plus douces des 2 premiers mouvements]

[ajouter un texte personnel d'analyse? envoi via formulaire]

 

Style musical du compositeur
USA - Progressiste-National-Mélodiste (tendance romantique). Samuel Barber est un compositeur marquant par la beauté de ses lignes mélodiques naturelles (un véritable amoureux du chant), par son charme et sa spontanéité (tout en étant maîtrisée et construite), par sa référence (néo)romantique, à la fois lyrique, rythmiquement complexe et riche en harmonies ; il est le seul compositeur Américain important à ne pas avoir utilisé le Jazz ou le Folk (ses racines sont davantage trouvées dans le post-romantisme Brahmsien, les divagations de Scriabine, voire le milieu du 19ème siècle avec John Field, et de manière générale l'héritage Européen du 19ème siècle) et sa musique coulée, limpide, intimiste, généreuse, surprenante, est immédiatement reconnaissable ; il n'est pas le conservateur passéiste que ses prosélytes attendaient (depuis son "Adagio pour Cordes" ou son Concerto pour violon) ou que ses détracteurs -tardifs- villipendaient, car même si son esthétique a peu évolué depuis ses premières créations, son langage s'est cependant modernisé progressivement (rythmes Stravinskyens, dodécaphonisme Webernien, dissonances, couleurs instrumentales subtiles, sans aller jusqu'à l'atonalité)… Pièces emblématiques (sur un total de 50 numéros d'opus et 120 compositions diverses sans numéro d'opus, dont quelques 70 mélodies) : avant période contemporaine, "Symphony in One Movement [n°1]" (1936, pour orchestre, condensée, démonstrative, romantique et nostalgique, mais avec assez de dissonances pour paraître moderne à l'époque), "4 Songs" (1938, pour voix et piano, de belles mélodies dont "Sure on this Shining Night" ), "Adagio pour Cordes" (1938, célébrissime tube, à partir d'un mouvement de son quatuor à cordes n°1, créé par Arturo Toscanini et la NBC le 5 Novembre, radiodiffusé en direct dans toute l'Amérique, lui octroyant du jour au lendemain la gloire à 28 ans... et dont la popularité, y compris en musique de films, a occulté le reste de son œuvre), durant la période contemporaine, Concerto pour violon (1941, mélodieux et élégiaque, puis tumultueux), Concerto pour violoncelle (1945, enjoué, et dansant dans son 3ème mouvement), "Knoxville, Summer of 1915" (1947, pour soprano ou ténor et orchestre, bucolique, avec des confidences angoissées), Sonate pour piano (1949, en 4 mouvements disparates, hérités de Scriabine et Prokofiev, avec un équilibre harmonique instable et une Fugue virtuose), "Medea's Meditation of Dance and Vengeance [Méditation de Danse et Vengeance de Médée]" (1953, pour orchestre, non écouté en concert), "Vanessa" (1958, opéra, son chef d'œuvre, un repère du 20ème siècle), "Nocturne, Homage to John Field" (1959, pour piano, non écouté en concert), "Andromaque's Farewell" (1962, cantate scénique pour soprano et orchestre, aux teintes sereines et enchantées), Concerto pour piano (1962, néo-romantique pur, avec un brillant 3ème mouvement), "Anthony and Cleopatra" (1966, opéra, un échec dû davantage au livret caricatural et à la mise en scène boursouflée du réalisateur de cinéma Franco Zeffirelli, dont la refonte en 1975 a révélé la valeur), "The Lovers" (1971, pour baryton, chœur mixte et orchestre, sur des poèmes de Pablo Neruda, sa pièce la plus ambitieuse, inhabituellement sensuelle), "Third Essay" (1978, pour orchestre, vigoureux, à la rythmique Bartokienne). légende Portrait

 

 

Actualités du compositeur [Créations, Reprises, Projets]
légendeNé le 9 Mars 1910

M.A.J.-Actus : 2011/06/19.
Mort le 23 Janvier 1981 ; reprise du Quatuor à cordes op.11 à Prades, le 1er Août 2009 ; peu joué en France, mais quelques efforts en 2010 pour son centenaire (hormis l'adagio pour cordes, évidemment) ; hommage Internet créé par ses amis en France

Site Internet personnel : www.samuelbarber.fr
Conseil-découverte : "Knoxville, Summer of 1915" (1947, pour soprano ou ténor et orchestre ; Extrait-Vidéo)

Conseil-approfondissement : "The Lovers" (1971, pour baryton, chœur mixte et orchestre, passionné ; Extrait-Vidéo)

 

Actualisation de la page : 29-Janvier-2011




Liste BDD de toutes les pièces sélectionnées (historicisées) par compositeur (alphabétique)  | Adams - Phrygian Gates , Shaker Loops , Chamber Symphony | Adès - Living Toys , Asyla | Amy - D'un Espace Déployé , Orchestrahl | Andre - Le Loin et le Profond | Andriessen - De Staat | Aperghis - Récitations | Babbitt - Quatuor n°2 | Bacri - Suite n°4 | Barber - Concerto pour violon , Knoxville : Summer of 1915 , Vanessa , The Lovers | Barraqué - Sonate pour piano , Concerto pour clarinette | Bayle - Jeïta | Bedrossian - Transmission , It , Charleston | Benjamin - At First Light , Antara , Into the Little Hill | Berio - Thema, Omaggio a Joyce , Sequenza I , Circles , Epiphanie , Sequenza II , Laborintus II , Sequenza V , Sequenza VI , Sinfonia , Sequenza VII , Coro , Sequenza IX , Corale , La Vera Storia , Un Re in Ascolto , Sequenza X , Sequenza XI , Sequenza XIII | Bernstein - Symphony The Age of Anxiety | Bertrand - Mana , Vertigo | Birtwistle - Tragoedia , Punch and Judy , The Triumph of Time , Carmen Arcadiae Mechanicae Perpetuum , Agm , The Mask of Orpheus , Earth Dances | Boesmans - Surfing , Reigen | Boucourechliev - Archipels - Anarchipels | Boulez - Douze Notations , Sonatine , Première Sonate , Le Visage nuptial , Deuxième Sonate , Soleil des Eaux , Livre pour Quatuor , Structures, premier Livre , Le Marteau sans maître , Structures, deuxième Livre , Troisième Sonate , Figures Doubles Prismes , Pli selon Pli, Portrait de Mallarmé , Eclat/Multiples , Domaines , Livre pour Cordes , Cummings ist der Dichter , Explosante-fixe , Rituel in Memoriam Bruno Maderna , Messagesquisse , Notations , Répons , Dérive 1 , Memoriale , Dialogue de l'Ombre Double , Dérive 2 , Anthèmes I et II , Incises , Sur Incises | Britten - Peter Grimes , The Turn of the Screw , War Requiem , Quatuor à cordes n°3 | Cage - Sonates et Interludes , Concerto pour piano | Campana - Timing | Carter - Double Concerto , Concerto pour piano , Concerto pour Cor | Cavanna - Concerto pour violon | Cerha - Spiegel I-VII | Chostakovitch - Trio n°2 opus 67 , Vingt-quatre Préludes et Fugues , Concerto n°1 , Quatuor n°8 , Symphonie n°15 , Quatuor n°15 , Sonate pour alto | Chowning - Stria | Connesson - Supernova | Copland - Appalachian Springs | Crumb - Black Angels , Vox Balaenae , Star-Child , Gnomic-Variations | Dalbavie - Miroirs transparents , Seuils | Dallapiccola - Canti di Prigionia , Il Prigioniero , Ulisse | Dao - Koskom | Denisov - Requiem | Dillon - Helle Nacht | Donatoni - Le Ruisseau sur l'Escalier | Dufourt - Saturne | Durieux - Devenir | Dusapin - Time Zones, Quatuor n°2 , Celo, concerto pour violoncelle , Perelà, Uomo di fumo | Dutilleux - Métaboles , Tout un Monde Lointain , Trois Strophes sur le Nom de Sacher , Quatuor Ainsi la Nuit , Timbres, Espace, Mouvement | Eloy - Kâmakalâ | Eötvös - Trois Sœurs | Escaich - Miroir d'Ombres | Fedele - Epos | Feldman - Durations I - V , Neither | Fénelon - Orion Mythologie II , Dix-Huit Madrigaux | Ferneyhough - Unity Capsule , Quatuor n°4 | Ferrari - Symphonie déchirée | Ginastera - Estancia , Concerto pour piano n°2 | Glass - Music in 12 Parts | Goeyvaerts - Sonate n°1 , Quatuor De Zeven Zegels | Górecki - Symphonie n°3 Sorrowful Songs | Greif - Trio , Sonate n°22 Les Plaisirs de Chérence , Sonate pour 2 violoncelles The Battle of Agincourt , Quadruple Concerto La Danse des Morts , Concerto pour violoncelle Durch Adams Fall | Grisey - Partiels , Modulations , Jour Contre-Jour , Talea , Accords perdus , Anubis et Nout , Vortex Temporum , Quatre Chants pour Franchir le Seuil | Haas - Monodie , In Vain , Natures Mortes , Aus-Weg | Harvey - Mortuos Plango, Vivos Voco , Bhakti , Advaya , Quatuor à cordes n°4, avec électronique , Wagner Dream , Speakings | Henry - Le Microphone bien Tempéré , Le Voile d'Orphée | Henze - Les Bassarides , Symphonie n°7 | Holliger - Scardanelli-Zyklus , Concerto pour violon Hommage à Louis Soutter | Huber - Tenebrae | Hurel - Loops III | Ingólfsson - La Métrique du Cri | Jolas - Quatuor n°2 , Stances | Jolivet - Cinq Danses Rituelles , Concerto pour ondes Martenot , Concerto n°2 pour trompette | Kagel - Heterophonie , Quatuor à cordes n°1 , Acustica , Ludwig Van, Homage by Beethoven , Exotica , Rrrrrrr… | Khatchatourian - Gayaneh , Spartacus | Kurtag - Messages de Feu Demoiselle R.V. Troussova , Kafka Fragmente , Stèle | Lachenmann - Air , Quatuor à cordes n°1 Gran Torso , Accanto , Tanzsuite mit Deutschlandlied , Mouvement - vor der Erstarrung , Das Mädchen mit den Schwefelhölzern | Levinas - Appels , Ouverture pour une Fête Étrange | Ligeti - Sonate , Six Bagatelles , Glissandi , Atmosphères , Poème symphonique , Aventures et Nouvelles Aventures , Requiem , Lux Aeterna , Lontano , Quatuor à cordes n°2 , Continuum , Concerto de Chambre , Le Grand Macabre , Trio , Etudes , Concerto pour piano | Lindberg - Kraft , Concerto pour clarinette | Lutoslawski - Musique Funèbre , Trois Poèmes d'Henri Michaux , Livre pour Orchestre | Machover - Hyperstring Trilogy | Maderna - Hyperion | Manoury - Sound and Fury , K… | Mantovani - Turbulences | Maratka - Zverohra | Maresz - Sul Segno | Martin - Iris | Messiaen - Quatuor pour La Fin du Temps , Vingt Regards sur l'Enfant Jésus , Turangalîlâ Symphonie , Quatre Études de Rythme , Oiseaux exotiques , Chronochromie , Et Exspecto Resurrectionem Mortuorum , Des Canyons aux Étoiles , Saint François d'Assise | Mikalsen - Concerto pour ondes Martenot et sinfonietta | Monnet - Bibilolo , Sans Mouvement, sans Monde | Murail - Gondwana , La Barque mystique , Terre d'Ombre , Pour Adoucir le Cours du Temps | Nancarrow - Studies for Player Piano | Nono - Liebeslied , Intolleranza , Como una Ola de Fuerza y Luz , Sofferte onde Serene , Fragmente-Stille an Diotima , Prometeo , No Hay Caminos, Hay que Caminar | Nunes - Nachtmusik I , Einspielung II , Quodlibet | Ohana - Tombeau de Claude Debussy , 24 Préludes | Pablo - Modulos I-II | Pärt - Credo , Fratres | Parmégiani - De Natura Sonorum | Partch - And on the 7th Day Petals Fell in Petaluma | Pécou - Symphonie du Jaguar , L'Oiseau innumérable | Penderecki - Anaklasis , Thrène à la Mémoire des Victimes d'Hiroshima | Pesson - Récréations Françaises , Bitume - Quatuor n°2 | Pintscher - Verzeichnete Spur | Posadas - Quatuor à cordes Liturgia Fractal | Poulenc - Dialogues des Carmélites , Sonate pour flûte , La Voix Humaine | Pousseur - Couleurs croisées | Radulescu - Capricorn's Nostalgic Crickets | Reich - Music for 18 Musicians , Different Trains , City Life | Rihm - Jakob Lenz , Tutuguri I-VI , Jagden und Formen | Riley - In C | Risset - Moments Newtoniens | Robin - Schizophrenia , Art of Metal III , Vulcano | Romitelli - Professor Bad Trip I , Amok Koma , Trash TV Trance | Saariaho - Du Cristal à la Fumée | Scelsi - Quattro Illustrazioni , Quatro Pezzi su una Nota sola , Aiôn , Xnoybis , Duo , Konx-Om-Pax , Pfhat | Schaeffer - Symphonie pour un Homme Seul | Schnittke - Concerto grosso n°1 , Concerto pour alto | Schoeller - Cinq Totems , Concerto pour violoncelle The Eyes of the Wind | Sciarrino - Introduzione all'Oscuro , Infinito Nero, Estasi di un Atto , Da Gelo a Gelo | Stockhausen - Klavierstücke I-VIII , Gesang der Jünglinge , Klavierstück XI , Gruppen , Kontakte , Carré , Klavierstück IX , Momente , Klavierstück X , Stimmung , Hymnen , Mantra , Sirius | Stravinsky - Threni , Requiem Canticles | Stroppa - Upon a Blade of Grass | Takemitsu - Waterways | Tanguy - Eclipse | Tippett - A Child of our Time , The Rose Lake | Ullmann - Der Kaiser von Atlantis | Ustvolskaya - Octuor , Composition n°2 , Sonate n°5 | Varèse - Déserts , Poème Électronique , Nocturnal | Vivier - Paramirabo , Lonely Child | Wessel - Contacts Turbulents | Xenakis - Metastaseis , Eonta , Nomos Alpha , Nuits , Persephassa , Antikhthon , Pléïades , Tetras , Thalleïn | Young - The Well-tuned Piano | Zimmermann - Die Soldaten , Concerto pour violoncelle En Forme de Pas de Trois , Requiem pour un jeune Poète , Ekklesiastische Aktion



© Jean Henri Huber, Musique Contemporaine.Info, 2005-2017 Pour retourner à la page d'accueil: BIENVENUE !
Retour Haut de page