legend

 

CONCERTO POUR VIOLON HOMMAGE À LOUIS SOUTTER

 

Heinz Holliger : Concerto pour violon Hommage à Louis Soutter (violon et orchestre)
DONNÉES-CLÉSANALYSE
  • Année-création : 1995
  • Âge-compositeur : 56 ans
  • Ancienneté (vs. 2017) : 22 ans
  • Durée-pièce : 45 mn
  • Valeur-catalogue : indispensable (xxxx)
  • Accessibilité-écoute : difficile (++)
  • Type-Effectifs : concerto pour violon
Violon Concertant-Orchestre (avec 3 autres instruments solistes, harpe, cymbalum et marimba et un petit orchestre de 45 musiciens). Un portrait dédicace bouleversant pour le peintre-graphiste Suisse de l'Art Brut, Louis Soutter (né en 1871, mort dans un quasi anonymat en 1942), également violoniste, élève de Ysaÿe et membre de l'orchestre de la Suisse Romande, auteur de milliers de dessins d'une extrême originalité (aventureux), après son enfermement (contre son gré, par sa propre famille) dans un hospice pour vieillards, de 1923 à sa mort ; le violon, traité comme un personnage qui se projette à l'intérieur de l'orchestre, avant d'être happé par lui (une métaphore de l'existence de Soutter), est entouré d'un premier cercle de 3 instruments co-solistes, puis par un orchestre structuré en groupes de timbres homogènes formant des sortes de chœurs instrumentaux ; les 4 sections sont enchaînées sans interruption et elles sont disproportionnées en terme de durée ; la 1ère section, "Deuil", est courte, élégiaque, chantante, expressive, ample et gestuelle (4 minutes), le violon dialoguant avec les solistes avec une citation transformée du thème de la Sonate pour violon solo n°3 d'Ysaÿe (référence à un tableau que Soutter a peint dans sa jeunesse qui représente sa sœur après la mort de leur père) ; la 2ème section, "Obsession", double de durée, enclenche d'emblée une véritable compulsion qui à force d'insistance devient vertigineuse, inventive et sur-expressive (jeu d'ombres, de vitesse) ; c'est une pure merveille avec des ostinatos envoûtants et obsessionnels sans fin (jusqu'au vertige) pour un violon sur-expressif et rocailleux, virtuose, et mono-maniaque, fondé sur des réitérations, des figures rythmiques irrégulières, avec en perspective le «Dies Irae» (à l'instar de la sonate n°2 d'Ysaÿe), comme une prémonition de l'apocalypse ; les 2 dernières sections sont égales en durée, chacune double de la 2ème ; la 3ème section, "Ombres", quasiment hantée au début (en référence à une toile de Soutter intitulée «Danse et Ombres»), est d'abord un adagio dans lequel la matière sonore se raréfie et où s'opposent deux types d'écriture très contrastés, avec soliloque d'éléments précédents ; les instruments à vent entonnent une sorte de choral très doux, tandis que les cordes déploient des accords et des figurations en harmoniques (puis de longues sections en trilles), et à ces textures raffinées s'opposent des figures répétitives, fortement caractérisées rythmiquement, et qui culminent dans un finale violent, figé sur des gestes obsessionnels (emballement-pause) joués fortissimo (avec une écriture brillante et originale, en tournoiements ou en rituel syncopés ou des fortes évanescences) ; à la fin, le violon solo est confronté à la seule percussion ; l'écriture en accords, les effets de clair-obscur, le caractère tragique de cette 3ème section font référence aux toiles que Soutter a peint directement avec les doigts ; la 4ème section (ajoutée en 2002) "Epilog", s'inspire d'un tableau intitulé ; elle commence comme une méditation lugubre distendue ; une virtuosité qui n'est pas seulement liée à la rapidité d'exécution et à l'exubérance du jeu, y compris dans les passages les plus frénétiques ou les plus ludiques, mais aussi (et surtout) à la qualité et au contrôle des sonorités (souvent inouïes), des articulations mélodiques et rythmiques [création : 16 Novembre 1995, à Lausanne (Suisse), 9 Novembre 2002 (extension), à Heidelberg (Allemagne)]

 

 

Style musical du compositeur
Suisse - Moderniste-Complexe (radical). Heinz Holliger est un musicien, compositeur, chef d'orchestre et hauboïste-concertiste, de l'extrême, avec une écriture dépouillée, mais radicale (déchirure, souffrance, agonie dans des contrastes lyriques), et qui vise à magnifier les instrument(iste)s, pas à les déstabiliser ; sa musique est plutôt difficile d'accès par son ascétisme, sa rigueur d'écriture, sa tension, et son éloignement de toute forme de mélodie séduisante (sonorités inouïes) ; elle est cependant captivante par sa recherche perpétuelle d'expressivité (ornementation, verticalité), par une aptitude unique à la respiration, si fondamentalement liée à la pratique instrumentale du compositeur, et elle prend ses racines dans le Romantisme et l'Expressionnisme, tout en revendiquant un modernisme fort (pas de retour au passé, pas ou peu de néo-tonal, usage permanent des technologies, tendance vers la tension extrême), avec une poétique de la résistance intérieure, subtile, souvent fulgurante (voire visionnaire, au sens premier du terme) ; son style est caractérisé par des éléments contraires très gestuels qui ne fusionnent pas dans le tout, mais coexistent, créant des tensions expressives sans résolution qui se prolongent au-delà de l'œuvre elle-même (un peu à l'instar de Klaus Huber ou Brian Ferneyhough) ; les instruments sont toujours utilisés dans leurs possibilités les plus étendues, au-delà même des limites habituelles (sans aller jusqu'aux limites des saturateurs) ; à l'écoute, sa musique frappe portant par son intense beauté sonore (tendue, projetée), par sa générosité (extériorisée, mais introvertie), par son adresse personnelle à l'auditeur (dialogue intime, mais sans épanchement), par ses multiples passages secrets (qui magnifient les écoutes successives)… Pièces emblématiques : "Pneuma" (1970, pour vents, percussions, orgue et radios, aux actions simultanées de jeu instrumental, de chant, de fredonnement, de chuchotement), "Cardiophonie" (1971, pour hautbois et 3 magnétophones), "Psalm" (1971, pour chœur), Quatuor à cordes (1973, brillant et difficile), "Atembogen" (1975, pour orchestre), "Scardanelli-Zyklus" (1975-1985, 1991-1993, pour flûte solo, petit orchestre, chœur et bande, un monument), "Beseit" (1990, 12 lieder d'après Robert Walser), Concerto pour violon "Hommage à Louis Soutter" (1995 -et 2002 pour le 4ème mouvement ajouté-, original avec un 2ème mouvement obsessionnel et envoûtant), "Schneewittchen" (1998, opéra sur Blanche-Neige, non écouté), Concerto pour alto "Recicanto" (2002, avec orchestre de chambre, non écouté en concert). légende Portrait

 

 

Actualités du compositeur [Créations, Reprises, Projets]
légendelégendeNé le 21 Mai 1939

M.A.J.-Actus : 2015/12/06.
Création de "Dämmerlicht", pour soprano et orchestre, le 27 Août 2015, à Tokyo (Japon) ; bien joué en Suisse pour son 70ème anniversaire en Mai 2009 ; reprise de "Six Lieder sur des poèmes de Christian Morgenstern" le 16 Septembre 2008, au TCE à Paris ; globalement, peu joué en France (beaucoup en Suisse et en Allemagne) ; compose de moins en moins depuis 2009 ; l'URL du site Internet est hélas transférée sur le site de son éditeur Schott

Site Internet personnel : www.heinzholliger.com
Conseil-découverte : Concerto pour violon "Hommage à Louis Soutter" (1995-2002 )

Conseil-approfondissement : "Atembogen" (1975, pour orchestre)

 

Actualisation de la page : 6-Décembre-2015




Liste BDD de toutes les pièces sélectionnées (historicisées) par compositeur (alphabétique)  | Adams - Phrygian Gates , Shaker Loops , Chamber Symphony | Adès - Living Toys , Asyla | Amy - D'un Espace Déployé , Orchestrahl | Andre - Le Loin et le Profond | Andriessen - De Staat | Aperghis - Récitations | Babbitt - Quatuor n°2 | Bacri - Suite n°4 | Barber - Concerto pour violon , Knoxville : Summer of 1915 , Vanessa , The Lovers | Barraqué - Sonate pour piano , Concerto pour clarinette | Bayle - Jeïta | Bedrossian - Transmission , It , Charleston | Benjamin - At First Light , Antara , Into the Little Hill | Berio - Thema, Omaggio a Joyce , Sequenza I , Circles , Epiphanie , Sequenza II , Laborintus II , Sequenza V , Sequenza VI , Sinfonia , Sequenza VII , Coro , Sequenza IX , Corale , La Vera Storia , Un Re in Ascolto , Sequenza X , Sequenza XI , Sequenza XIII | Bernstein - Symphony The Age of Anxiety | Bertrand - Mana , Vertigo | Birtwistle - Tragoedia , Punch and Judy , The Triumph of Time , Carmen Arcadiae Mechanicae Perpetuum , Agm , The Mask of Orpheus , Earth Dances | Boesmans - Surfing , Reigen | Boucourechliev - Archipels - Anarchipels | Boulez - Douze Notations , Sonatine , Première Sonate , Le Visage nuptial , Deuxième Sonate , Soleil des Eaux , Livre pour Quatuor , Structures, premier Livre , Le Marteau sans maître , Structures, deuxième Livre , Troisième Sonate , Figures Doubles Prismes , Pli selon Pli, Portrait de Mallarmé , Eclat/Multiples , Domaines , Livre pour Cordes , Cummings ist der Dichter , Explosante-fixe , Rituel in Memoriam Bruno Maderna , Messagesquisse , Notations , Répons , Dérive 1 , Memoriale , Dialogue de l'Ombre Double , Dérive 2 , Anthèmes I et II , Incises , Sur Incises | Britten - Peter Grimes , The Turn of the Screw , War Requiem , Quatuor à cordes n°3 | Cage - Sonates et Interludes , Concerto pour piano | Campana - Timing | Carter - Double Concerto , Concerto pour piano , Concerto pour Cor | Cavanna - Concerto pour violon | Cerha - Spiegel I-VII | Chostakovitch - Trio n°2 opus 67 , Vingt-quatre Préludes et Fugues , Concerto n°1 , Quatuor n°8 , Symphonie n°15 , Quatuor n°15 , Sonate pour alto | Chowning - Stria | Connesson - Supernova | Copland - Appalachian Springs | Crumb - Black Angels , Vox Balaenae , Star-Child , Gnomic-Variations | Dalbavie - Miroirs transparents , Seuils | Dallapiccola - Canti di Prigionia , Il Prigioniero , Ulisse | Dao - Koskom | Denisov - Requiem | Dillon - Helle Nacht | Donatoni - Le Ruisseau sur l'Escalier | Dufourt - Saturne | Durieux - Devenir | Dusapin - Time Zones, Quatuor n°2 , Celo, concerto pour violoncelle , Perelà, Uomo di fumo | Dutilleux - Métaboles , Tout un Monde Lointain , Trois Strophes sur le Nom de Sacher , Quatuor Ainsi la Nuit , Timbres, Espace, Mouvement | Eloy - Kâmakalâ | Eötvös - Trois Sœurs | Escaich - Miroir d'Ombres | Fedele - Epos | Feldman - Durations I - V , Neither | Fénelon - Orion Mythologie II , Dix-Huit Madrigaux | Ferneyhough - Unity Capsule , Quatuor n°4 | Ferrari - Symphonie déchirée | Ginastera - Estancia , Concerto pour piano n°2 | Glass - Music in 12 Parts | Goeyvaerts - Sonate n°1 , Quatuor De Zeven Zegels | Górecki - Symphonie n°3 Sorrowful Songs | Greif - Trio , Sonate n°22 Les Plaisirs de Chérence , Sonate pour 2 violoncelles The Battle of Agincourt , Quadruple Concerto La Danse des Morts , Concerto pour violoncelle Durch Adams Fall | Grisey - Partiels , Modulations , Jour Contre-Jour , Talea , Accords perdus , Anubis et Nout , Vortex Temporum , Quatre Chants pour Franchir le Seuil | Haas - Monodie , In Vain , Natures Mortes , Aus-Weg | Harvey - Mortuos Plango, Vivos Voco , Bhakti , Advaya , Quatuor à cordes n°4, avec électronique , Wagner Dream , Speakings | Henry - Le Microphone bien Tempéré , Le Voile d'Orphée | Henze - Les Bassarides , Symphonie n°7 | Holliger - Scardanelli-Zyklus , Concerto pour violon Hommage à Louis Soutter | Huber - Tenebrae | Hurel - Loops III | Ingólfsson - La Métrique du Cri | Jolas - Quatuor n°2 , Stances | Jolivet - Cinq Danses Rituelles , Concerto pour ondes Martenot , Concerto n°2 pour trompette | Kagel - Heterophonie , Quatuor à cordes n°1 , Acustica , Ludwig Van, Homage by Beethoven , Exotica , Rrrrrrr… | Khatchatourian - Gayaneh , Spartacus | Kurtag - Messages de Feu Demoiselle R.V. Troussova , Kafka Fragmente , Stèle | Lachenmann - Air , Quatuor à cordes n°1 Gran Torso , Accanto , Tanzsuite mit Deutschlandlied , Mouvement - vor der Erstarrung , Das Mädchen mit den Schwefelhölzern | Levinas - Appels , Ouverture pour une Fête Étrange | Ligeti - Sonate , Six Bagatelles , Glissandi , Atmosphères , Poème symphonique , Aventures et Nouvelles Aventures , Requiem , Lux Aeterna , Lontano , Quatuor à cordes n°2 , Continuum , Concerto de Chambre , Le Grand Macabre , Trio , Etudes , Concerto pour piano | Lindberg - Kraft , Concerto pour clarinette | Lutoslawski - Musique Funèbre , Trois Poèmes d'Henri Michaux , Livre pour Orchestre | Machover - Hyperstring Trilogy | Maderna - Hyperion | Manoury - Sound and Fury , K… | Mantovani - Turbulences | Maratka - Zverohra | Maresz - Sul Segno | Martin - Iris | Messiaen - Quatuor pour La Fin du Temps , Vingt Regards sur l'Enfant Jésus , Turangalîlâ Symphonie , Quatre Études de Rythme , Oiseaux exotiques , Chronochromie , Et Exspecto Resurrectionem Mortuorum , Des Canyons aux Étoiles , Saint François d'Assise | Mikalsen - Concerto pour ondes Martenot et sinfonietta | Monnet - Bibilolo , Sans Mouvement, sans Monde | Murail - Gondwana , La Barque mystique , Terre d'Ombre , Pour Adoucir le Cours du Temps | Nancarrow - Studies for Player Piano | Nono - Liebeslied , Intolleranza , Como una Ola de Fuerza y Luz , Sofferte onde Serene , Fragmente-Stille an Diotima , Prometeo , No Hay Caminos, Hay que Caminar | Nunes - Nachtmusik I , Einspielung II , Quodlibet | Ohana - Tombeau de Claude Debussy , 24 Préludes | Pablo - Modulos I-II | Pärt - Credo , Fratres | Parmégiani - De Natura Sonorum | Partch - And on the 7th Day Petals Fell in Petaluma | Pécou - Symphonie du Jaguar , L'Oiseau innumérable | Penderecki - Anaklasis , Thrène à la Mémoire des Victimes d'Hiroshima | Pesson - Récréations Françaises , Bitume - Quatuor n°2 | Pintscher - Verzeichnete Spur | Posadas - Quatuor à cordes Liturgia Fractal | Poulenc - Dialogues des Carmélites , Sonate pour flûte , La Voix Humaine | Pousseur - Couleurs croisées | Radulescu - Capricorn's Nostalgic Crickets | Reich - Music for 18 Musicians , Different Trains , City Life | Rihm - Jakob Lenz , Tutuguri I-VI , Jagden und Formen | Riley - In C | Risset - Moments Newtoniens | Robin - Schizophrenia , Art of Metal III , Vulcano | Romitelli - Professor Bad Trip I , Amok Koma , Trash TV Trance | Saariaho - Du Cristal à la Fumée | Scelsi - Quattro Illustrazioni , Quatro Pezzi su una Nota sola , Aiôn , Xnoybis , Duo , Konx-Om-Pax , Pfhat | Schaeffer - Symphonie pour un Homme Seul | Schnittke - Concerto grosso n°1 , Concerto pour alto | Schoeller - Cinq Totems , Concerto pour violoncelle The Eyes of the Wind | Sciarrino - Introduzione all'Oscuro , Infinito Nero, Estasi di un Atto , Da Gelo a Gelo | Stockhausen - Klavierstücke I-VIII , Gesang der Jünglinge , Klavierstück XI , Gruppen , Kontakte , Carré , Klavierstück IX , Momente , Klavierstück X , Stimmung , Hymnen , Mantra , Sirius | Stravinsky - Threni , Requiem Canticles | Stroppa - Upon a Blade of Grass | Takemitsu - Waterways | Tanguy - Eclipse | Tippett - A Child of our Time , The Rose Lake | Ullmann - Der Kaiser von Atlantis | Ustvolskaya - Octuor , Composition n°2 , Sonate n°5 | Varèse - Déserts , Poème Électronique , Nocturnal | Vivier - Paramirabo , Lonely Child | Wessel - Contacts Turbulents | Xenakis - Metastaseis , Eonta , Nomos Alpha , Nuits , Persephassa , Antikhthon , Pléïades , Tetras , Thalleïn | Young - The Well-tuned Piano | Zimmermann - Die Soldaten , Concerto pour violoncelle En Forme de Pas de Trois , Requiem pour un jeune Poète , Ekklesiastische Aktion



© Jean Henri Huber, Musique Contemporaine.Info, 2005-2017 Pour retourner à la page d'accueil: BIENVENUE !
Retour Haut de page