Concerts… ajout bienvenu [mail en bas de page], si musique après 1941 et > 80%, même format de données, avec date, lieu, heure, programme abrégé, lien, '*' si création et '0€' si gratuit, max. 180 caractères 

 

LES NÈGRES

 

Michaël Levinas : Les Nègres (opéra)
DONNÉES-CLÉSANALYSE
  • Année-création : 2004
  • Âge-compositeur : 55 ans
  • Ancienneté (vs. 2021) : 17 ans
  • Durée-pièce : 105 mn
  • Valeur-catalogue : indispensable (xxxx)
  • Accessibilité-écoute : moyenne (+++)
  • Type-Effectifs : opera-theatre-traditionnel
Opéra (en 3 actes, pour 13 voix solistes, 3 sopranos dont 1 léger, 1 coloratur, 2 contraltos, 1 contre-ténor, 3 ténors, 3 barytons, 1 basse, chœur mixte, orchestre et électronique en direct). Une messe noire pour nègres blancs (Mais qu'est-ce donc qu'un Noir? Et d'abord, c'est de quelle couleur? ), un procès où le coupable n'est pas celui que l'on croit, où du moins le forfait est expliqué (sinon justifié) par l'injustice fondamentale qui frappe l'accusé, 2 mondes s'affrontent, 2 conceptions des rapports sociaux, la mauvaise conscience (ou non) des exploiteurs, des Blancs (sur un livret du compositeur d'après la pièce éponyme et labyrinthique de Jean Genet) ; après "La Conférence des Oiseaux" et "Gogol", et avant "La Métamorphose" et "Le Petit Prince", le compositeur signe son 3ème ouvrage lyrique dont il réalise lui-même le livret et s'impose comme l'un des plus grands créateurs du genre ; c'est une version resserrée de ce que l'auteur de Notre-Dame des fleurs nomme «une clownerie», mélange de la truculence grinçante et du foisonnement littéraire de Jean Genet (1910-1986), écrivain, poète, auteur dramatique, provocateur, politiquement engagé et polémiste, polysexuel Français, défenseur des révoltés, des renégats, des innommables, des voleurs, des assassins et autres terroristes ; il n'y a pas d'action proprement dite, mais une cérémonie, un rituel funèbre aux apparences de simulacre puisqu'il s'agit du meurtre imaginaire d'une femme blanche, une série d'éclairages (si l'on veut à tout prix comprendre mais est-ce indispensable, il vaut mieux lire la pièce originelle, avant) ; c'est un jeu et un plaidoyer anti-raciste, avertit Archibald, le Maître de cérémonie, conviant les Noirs d'en haut -la Cour grimée en blanc est installée dans la galerie supérieure- à assister à leur propre enterrement, l'enterrement de la domination sur un peuple opprimé et colonisé ; l'ouverture à soixante parties réelles, caractéristique du style du compositeur à l'époque, plus polyrythmique que spectral, est un des joyaux de la musique contemporaine, une polyphonie complexe, une fanfare funèbre et orgiaque ; globalement, la musique suit une sorte de vertige auditif entretenu par des phénomènes sonores paradoxaux (initiés par le compositeur expréimental et visionnaire, Jean-Claude Risset) -les sons semblent monter et descendre indéfiniment- bâtis autour de motifs et d'échelles qui se retrouvent, en se métamorphosant subtilement, tout au long de l'œuvre, elle uitlise une demi-douzaine de motifs aisément reconnaissables inlassablement repris, et elle multiplie les points d'ancrages, les langages, les références, les univers sonores, marquée par le dispositif électronique de l'époque, parfois complexe, parfois trivial (des collages de negro spiritual, des bribes de jazz be-bop sautillant, jusqu'à l'opérette via Offenbach, mais jamais désuet) ; la présence de 4 claviers électronique midi à côté d'un piano, d'une console lançant certaines parties électroniques au sein de l'orchestre et d'un chœur en coulisse propageant la rumeur autour du spectacle sont autant de masques qui entretiennent l'illusion d'un son né de nulle part mais surgissant de partout ; les sons tambourinés, croisement improbable mais convaincant entre prosodie et percussions, innovants à l'époque, fascine l'auditeur ; l'opposition blanc-noir s'incarne dans le travail vocal avec la confrontation des acteurs d'en bas, au registre ample et chaleureux, aux spectateurs d'en haut, la Reine et sa cour, le valet, le gouverneur et le juge qui n'utilisent que leur voix de tête ; la Reine, repoussante à souhait dans ses fanfreluches blanches, est une soprano coloratur à la virtuosité caricaturale et déjantée ; Diouf, tour à tour homme et femme, androgyne emblématique de Genet, assume en virtuose son double personnage de vicaire et de femme violée en oïkanant des notes les plus graves d'une basse aux plus aiguës du haute-contre ; le baryton-basse est d'une humanité déroutante ; au total, l'opéra, drame de l'exclusion, de l'exploitation de l'homme par l'homme, de la mauvaise foi et du préjugé, est une réussite esthétique et artistique indéniable, malheureusement, trop rarement repris en France (comme quasiment tous les opéras contemporains, même à succès) et sans disponibilité de DVD ; Extrait-Vidéo [création : 20 Janvier 2004, à Lyon (France)]... pour plus de détail et analyse approfondie, extrait du colloque en présence du compositeur, à "https://medias.ircam.fr/x5351f1_lire-les-negres-de-genet-ou-les-premiere", disponible à la bibli de l'Ircam.

 

 

Style musical du compositeur
France - Moderniste-Synthétique (tendance explorateur). Michaël Levinas est un compositeur important (à la fois hors écoles et dans les courants) et un artiste profondément original, un véritable explorateur infatigable des nouvelles tendances, des chemins nouveaux de la musique : il a d'abord été connu (et catalogué) comme le co-créateur de la Musique Spectrale, avec Gérard Grisey, Tristan Murail, et (en retrait et pour la dénomination) Hugues Dufourt, mais il s'est vite essayé à d'autres styles par hybridation des timbres instrumentaux ou par la recherche de sons (amalgames avec micro-tonalité) ou, à partir de 2000, de rythmes nouveaux (phénomènes paradoxaux, inspirés du compositeur informaticien Jean-Claude Risset, ou superpositions de vitesses d'échelles différentes, inspirées des dernières pages pour piano solo de György Ligeti) ; sa musique est singulière avec une focalisation sur le rythme et les transitions, cependant, sa faconde et ses revirements/ruptures d'inspiration peuvent le faire apparaître irrégulier, et l'hétérogénéité de son écriture peut (à tort) dérouter l'auditeur le mieux disposé, même si ni sa sincérité ni ses prises de risque ne peuvent être mis en doute ; son style est marqué par le timbre, l'acoustique et la polyphonie (sur-superposition), par les alliages inattendus, étranges (y compris dans les titres des pièces), par un attrait pour le rêve, le mystère, l'impalpable et le théâtral (même dans ses pièces purement instrumentales), et plus accessoirement l'incongru (les rires inattendus, la rupture surprise), d'où la formule juste mais lapidaire de son ironico-poétique ; la voix, l'électronique (d'abord sur bande, puis par l'informatique live), et le piano sont les piliers de ses partitions, marquées par un fondu inimitable… Pièces emblématiques (sur plus de 60, plutôt brèves, sauf ses opéras) : "Appels" (1974, pour ensemble de 11 musiciens, au spectral saturé, soufflés et mystérieux), "Froissements d'Ailes" (1975, pour flûte, rythmique, métaphore du souffle), "Ouverture pour une Fête Étrange" (1979, pour 2 orchestres et dispositif électroacoustique), "Concerto pour un piano Espace n° 2" (1980, pour piano, 5 instruments et électroacoustique), "Les Rires du Gilles" (1981, pour 5 musiciens et bande magnétique), "La Conférence des Oiseaux" (1985, opéra de chambre, révisé en 2006), "Réminiscence d'un Jardin féerique" (1987), "Par-delà" (1994, pour orchestre), "Gogol" (1999, opéra, non écouté), "Lettres Entrelacées II" (2000, pour alto solo), "Les Nègres" (2004, opéra, écouté en disque, avec une ouverture superbe), Quatuor n°2 (2005), "Evanoui" (2009, pour orchestre et électronique, l'évanescence par les pizzicati), "La Métamorphose" (2011, opéra de chambre avec électronique live, d'après Kafka, tourbillonnant et statique). légende Portrait

 

 

Actualités du compositeur [Créations, Reprises, Projets]
légendelégendeNé le 18 Avril 1949

M.A.J.-Actus : 2020/04/18.
Création de "Préfixes II" pour ensemble, le 15 Avril 2019, à Paris ; création de "La Passion selon Marc, une passion après Auschwitz", le 12 Avril 2017, à Lausanne (Suisse) ; création de "Les Désinences", pour piano, claviers et électronique, le 2 Août 2014, au Festival Messiaen, à La Grave (France) ; création d'une pièce d'orchestre spatialisée, le 24 Novembre 2012, à la Cité de la Musique - Paris ; création du Quatuor à cordes n°3, le 5 octobre 2012, à l'Auditorium du Louvre (prévu en en 2009, annulé) ; création de "La Métamorphose", opéra, le 7 Mars 2011, à Lille (réussie, sauf la mise en scène) ; création de "Evanoui" (réussi), le 6 Mars 2009, pour orchestre et électronique dans le cadre de Présences ; création de "Accords tremblés (dériver-altérer)" pour orgue seul, le 13 Novembre 2008, à l'Église Saint Etienne du Mont à Paris ; création de "Se Briser" le 16 Mars 2008 à Caen (pour ensemble) ; création Française à Musica de son Quatuor n°2 (belle introduction) en Septembre 2006 ; travaille à une suite orchestrale tirée de l'opéra "La Métamorphose" (festival Manifeste) ; note : le site Internet personnel est en rade en Avril 2020

Site Internet personnel : www.michaellevinas.com
Conseil-découverte : "Evanoui" (2009, pour orchestre et électronique)

Conseil-approfondissement : "Ouverture pour une Fête Étrange" (1979, pour 2 orchestres et dispositif électroacoustique)

 

Actualisation de la page : 10-Avril-2020




Liste BDD de toutes les pièces sélectionnées (historicisées) par compositeur (alphabétique)  | Abrahamsen - Quatuor n°1, 10 Préludes , Schnee , Wald , Quatuor n°4 , Let me Tell you , Concerto pour piano "Left alone" | Adams - Phrygian Gates , Shaker Loops , Chamber Symphony , Concerto pour Violon | Adès - Living Toys , Asyla | Amy - D'un Espace Déployé , Orchestrahl | Andre - Le Loin et le Profond , Auf I-II-III | Aperghis - Récitations , Contretemps | Babbitt - Quatuor n°2 , Philomel | Barber - Concerto pour violon , Knoxville : Summer of 1915 , Vanessa , The Lovers | Barraqué - Sonate pour piano , Concerto pour clarinette | Bayle - Espaces inhabitables , Jeïta | Bedrossian - Transmission , It , Charleston , Tracé d'Ombres | Benjamin - At First Light , Antara , Into the Little Hill | Berio - Thema, Omaggio a Joyce , Sequenza I , Circles , Epifanie , Sequenza II , Laborintus II , Sequenza V , Sequenza VI , Sinfonia , Sequenza VII , Coro , Sequenza IX , Corale , La Vera Storia , Un Re in Ascolto , Sequenza X , Sequenza XI , Sequenza XIII | Bernstein - Symphony The Age of Anxiety , Serenade | Bertrand - Mana , Sahn , Satka , Vertigo , Quatuor n°2 | Birtwistle - Tragoedia , Punch and Judy , The Triumph of Time , Carmen Arcadiae Mechanicae Perpetuum , Agm , The Mask of Orpheus , Earth Dances , Trio | Boesmans - Surfing , Reigen | Boucourechliev - Archipels - Anarchipels , Grodek , Trois Fragments de Michel-Ange | Boulez - Douze Notations , Sonatine , Première Sonate , Le Visage nuptial , Deuxième Sonate , Le Soleil des Eaux , Livre pour Quatuor , Structures, premier Livre , Le Marteau sans maître , Structures, deuxième Livre , Troisième Sonate , Figures Doubles Prismes , Pli selon Pli, Portrait de Mallarmé , Eclat/Multiples , Domaines , Livre pour Cordes , Cummings ist der Dichter , Explosante-fixe , Rituel in Memoriam Bruno Maderna , Messagesquisse , Notations , Répons , Dérive 1 , Memoriale , Dialogue de l'Ombre Double , Dérive 2 , Anthèmes I et II , Incises , Sur Incises | Britten - Peter Grimes , The Turn of the Screw , War Requiem , Quatuor à cordes n°3 | Cage - Sonates et Interludes , Concerto pour piano | Campana - Timing , D'un Geste Apprivoisé | Carter - Double Concerto , Concerto pour piano , Concerto pour cor | Cavanna - Messe un Jour Ordinaire , Concerto pour violon | Cerha - Spiegel I-VII , Neun Bagatellen | Chostakovitch - Trio n°2 opus 67 , Vingt-quatre Préludes et Fugues , Concerto n°1 , Quatuor n°8 , Symphonie n°15 , Quatuor n°15 , Sonate pour alto | Chowning - Stria | Connesson - Supernova , Techno-Parade , Flammenschrift | Copland - Appalachian Springs , Rodéo | Crumb - Black Angels , Vox Balaenae , Star-Child , Gnomic-Variations | Dalbavie - Miroirs transparents , Seuils | Dallapiccola - Canti di Prigionia , Il Prigioniero , Ulisse | Dao - Koskom , Les Enfants d'Izieu | Denisov - Le Soleil des Incas , Peinture , Requiem | Dillon - Helle Nacht , Philomela | Donatoni - Spiri , Le Ruisseau sur l'Escalier | Dufourt - Saturne , Surgir | Durieux - Devenir , So Schnell, so Früh | Dusapin - Time Zones, Quatuor n°2 , Quad , Celo, concerto pour violoncelle , Perelà, Uomo di Fumo | Dutilleux - Métaboles , Tout un Monde Lointain , Trois Strophes sur le Nom de Sacher , Quatuor Ainsi la Nuit , Timbres, Espace, Mouvement | Eloy - Kâmakalâ , Shânti | Eötvös - Trois Sœurs , ZeroPoints , Seven | Escaich - Résurgences , Miroir d'Ombres | Fedele - Epos , Richiamo , La Pierre et l'Étang | Feldman - Durations I - V , The Rothko Chapel , Neither | Fénelon - Orion Mythologie II , Dix-Huit Madrigaux | Ferneyhough - Unity Capsule , Quatuor n°4 | Ferrari - Symphonie déchirée | Filidei - Ballata n°2 , Giordano Bruno | Ginastera - Estancia , Concerto pour piano n°2 | Glass - Music in 12 Parts , Concerto pour violon n°1 | Goeyvaerts - Sonate n°1 , Quatuor De Zeven Zegels | Górecki - Symphonie n°3 Sorrowful Songs , Miserere | Greif - Trio , Sonate n°22 Les Plaisirs de Chérence , Sonate pour 2 violoncelles The Battle of Agincourt , Quadruple Concerto La Danse des Morts , Concerto pour violoncelle Durch Adams Fall , Quatuor à cordes n°4 Ulysses | Grisey - Dérives , Périodes , Partiels , Prologue , Modulations , Jour Contre Jour , Transitoires , Epilogue , Chants de l'Amour , Talea , Accords perdus , Anubis et Nout , Vortex Temporum , Quatre Chants pour Franchir le Seuil | Haas - Monodie , In Vain , Natures Mortes , Aus-Weg , Octuor | Harvey - Mortuos Plango, Vivos Voco , Bhakti , Madonna of Winter and Spring , Advaya , Quatuor à cordes n°4, avec électronique , Wagner Dream , Speakings | Henry - Le Microphone bien Tempéré , Le Voile d'Orphée , Messe de Liverpool | Henze - Being Beauteous , Les Bassarides , Symphonie n°7 | Holliger - Scardanelli-Zyklus , Concerto pour violon Hommage à Louis Soutter | Huber - Tenebrae , Die Seele Muss vom Reittier Steigen , Miserere hominibus | Hurel - Loops III , Localized Corrosion , Interstices | Ingólfsson - La Métrique du Cri , Pregnant | Jolas - Quatuor n°2 , Stances | Jolivet - Cinq Danses Rituelles , Concerto pour ondes Martenot , Concerto n°2 pour trompette | Kagel - Heterophonie , Quatuor à cordes n°1 , Acustica , Ludwig Van, Homage by Beethoven , Exotica , Rrrrrrr… | Khatchatourian - Gayaneh , Spartacus | Kurtag - Messages de Feu Demoiselle R.V. Troussova , Kafka Fragmente , Stèle | Lachenmann - Air , Quatuor à cordes n°1 Gran Torso , Accanto , Tanzsuite mit Deutschlandlied , Mouvement - vor der Erstarrung , Das Mädchen mit den Schwefelhölzern | Levinas - Appels , Ouverture pour une Fête Étrange , Les Nègres , La Métamorphose , Evanoui | Ligeti - Sonate , Six Bagatelles , Glissandi , Atmosphères , Poème symphonique , Aventures et Nouvelles Aventures , Requiem , Lux Aeterna , Lontano , Quatuor à cordes n°2 , Continuum , Concerto de Chambre , Le Grand Macabre , Trio , Etudes , Concerto pour piano , Concerto pour violon | Lindberg - Kraft , Concerto pour clarinette | Lutoslawski - Musique Funèbre , Trois Poèmes d'Henri Michaux , Livre pour Orchestre | Machover - Hyperstring Trilogy , Jeux Deux | Maderna - Hyperion , Aura | Manoury - Sound and Fury , K… | Mantovani - Turbulences , Streets | Maratka - Concerto pour clarinette Luminarium , Zverohra | Maresz - Sul Segno , Répliques | Martin - Stentor , Iris | Messiaen - Quatuor pour La Fin du Temps , Vingt Regards sur l'Enfant Jésus , Turangalîlâ Symphonie , Quatre Études de Rythme , Oiseaux exotiques , Chronochromie , Et Exspecto Resurrectionem Mortuorum , Des Canyons aux Étoiles , Saint François d'Assise | Monnet - Bibilolo , Sans Mouvement, sans Monde | Murail - Gondwana , La Barque mystique , L'Esprit des Dunes , Winter Fragments , Terre d'Ombre , Pour Adoucir le Cours du Temps | Nancarrow - Studies for Player Piano | Nono - Liebeslied , Intolleranza , Como una Ola de Fuerza y Luz , Sofferte onde Serene , Fragmente-Stille an Diotima , Prometeo , No Hay Caminos, Hay que Caminar | Nunes - Nachtmusik I , Einspielung II , Quodlibet | Ohana - Tombeau de Claude Debussy , 24 Préludes , Satyres | Pablo - Modulos I-II , Ejericio | Pärt - Credo , Fratres | Parmégiani - De Natura Sonorum , La Création du Monde | Partch - And on the 7th Day Petals Fell in Petaluma , Delusion of the Fury | Pécou - Symphonie du Jaguar , L'Oiseau innumérable , Vague de Pierre | Penderecki - Anaklasis , Thrène à la Mémoire des Victimes d'Hiroshima , Polymorphia , De Natura Sonoris I , Requiem Polonais | Pesson - Récréations Françaises , Bitume - Quatuor n°2 | Posadas - Quatuor à cordes Liturgia Fractal , Tenebrae | Poulenc - Dialogues des Carmélites , Sonate pour flûte , La Voix Humaine | Pousseur - Couleurs croisées , Aiguillage au Carrefour des Immortels | Radulescu - Capricorn's Nostalgic Crickets , Concerto pour piano The Quest | Reich - Music for 18 Musicians , Different Trains , City Life | Rihm - Jakob Lenz , Tutuguri I-VI , Jagden und Formen | Riley - In C , A Rainbow in the curved Air | Risset - Computer Suite From Little Boy , Mutations , Inharmoniques , Trois Moments Newtoniens , Sud , Huit Esquisses en duo pour un pianiste | Robin - Schizophrenia , Art of Metal III , Vulcano | Romitelli - Professor Bad Trip I , Amok Koma , Trash TV Trance | Saariaho - Du Cristal à la Fumée , L'Aile du Songe | Saunders - Quatuor , Vermilion , Fury II , Concerto pour violon Still | Scelsi - Quattro Illustrazioni , Quatro Pezzi su una Nota sola , Aiôn , Xnoybis , Duo , Konx-Om-Pax , Pfhat | Schaeffer - Symphonie pour un Homme Seul | Schnittke - Concerto grosso n°1 , Concerto pour alto | Schoeller - Cinq Totems , Concerto pour violoncelle The Eyes of the Wind , Hermès V | Sciarrino - Introduzione all'Oscuro , Infinito Nero, Estasi di un Atto , Da Gelo a Gelo | Stockhausen - Klavierstücke I-VIII , Gesang der Jünglinge , Klavierstück XI , Gruppen , Kontakte , Carré , Klavierstück IX , Momente , Klavierstück X , Stimmung , Hymnen , Mantra , Sirius | Stravinsky - Threni , Requiem Canticles | Stroppa - Upon a Blade of Grass , Ritratti senza Volto | Takemitsu - Eclipse , Waterways , In an Autumn Garden , November Steps , A Flock descends into the pentagonal Garden , A Way a lone , Toward the Sea , I Hear the Water Dreaming | Tanguy - Eclipse , Concerto pour violoncelle n°2 | Tippett - A Child of our Time , The Rose Lake | Ullmann - Der Kaiser von Atlantis , Sonate n°7 piano , Die Weise von Liebe und Tod | Ustvolskaya - Octuor , Composition n°2 , Sonate n°5 | Varèse - Déserts , Poème Électronique , Nocturnal | Vivier - Siddhartha , Paramirabo , Lonely Child | Wessel - Contacts Turbulents | Xenakis - Metastaseis , Eonta , Nomos Alpha , Terretektorh , Nuits , Nomos Gamma , Persephassa , Antikhthon , Pléïades , Tetras , Thalleïn | Young - The Well-tuned Piano , The Tortoise, His Dreams and Journeys | Zimmermann - Die Soldaten , Concerto pour violoncelle En Forme de Pas de Trois , Requiem pour un jeune Poète , Photoptosis , Ekklesiastische Aktion



© Jean Henri Huber, Musique Contemporaine.Info, 2005-2021 Merci de signaler les liens vidéos brisés, pour correction immédiate, à Pour retourner à la page d'accueil: BIENVENUE !
Retour Haut de page